Le duc de Mazarin
Par LISA
Archive : AC90010 GG11

Leurs plus hauts dignitaires féodaux de la région, comtes et seigneurs de Belfort et de Delle, apparaissent exceptionnellement dans les actes d'état-civil.
Et ce pour une raison évidente : leur désintérêt total de la vie locale.

L'acte de baptême de Paul Jules FERRIER, fils du sr. Egide FERRIER et de Marguerite VUILLIN fait ainsi figure de rareté :

Paul Jules Ferrier
(...) ceux qui l'ont porté (sur les fonts baptismaux) furent
le très noble et très grand seigneur Paul
Jules MAZARIN duc de l'Amilleret
pair de France, comte de Belfort, Ferrette
Thann etc...
le parrain est remplacé par le sr. Claude CHARLES, mari de la marraine, qui signe.

Le duc en question n'est évidemment pas le cardinal Paul de Mazarin, mort en 1661 (titulaire des comtés et seigneuries depuis 1658), mais son petit-neveu, alors âgé de 21 ans, Paul Jules de la PORTE (1666-1731), duc de Mazarin et de la Meilleraye, comte de Belfort, Ferrette et Thann, fils de Armand Charles de la PORTE (1632-1713), duc de la Meilleraye, et d'Hortense MANCINI (1646-1699), nièce et héritière du cardinal.
Sur un document officiel à son entête, le duc se désignera ainsi : "PAUL-JULLES DE MAZARIN ET de Ruzé, Duc de Mazarin, de la Meilleraye & de Mayenne, Pair de France, Prince de Chasteauportien, Marquis de Chilly, Longjumeau, Comte de Marle, la Fere, Rozoy, Befort, Ferrette, Thanne, Baron de Massy, Ham, Parthenay, Saint-Maixant, Altkirch, Seigneur d'Isenheim & d'Elle, Gouverneur pour le Roy des Villes & Citadelle de Port-Louis, Hennembon & Quimperlay en Bretagne, & Fondateur du College Mazarin, dit des Quatre Nations, de l'Université de Paris."
Le "patronyme" De la Porte, porté par la famille depuis le XIIIème siècle, est fréquemment oublié lorsque des titres plus prestigieux le permettent.
Paul-Jules_de_La_Porte_de_La_Meilleraye
Sur ce portrait, le futur duc, né en 1666, a environ 10 ans, soit 10 de moins que lorsqu'il fut chargé de parrainer le fils de l'agent de son père à Belfort.
Le père de l'enfant est, naturellement, un haut personnage : Egide (ou Gilles) FERRIER est receveur des domaines royaux et principal amodiataire des biens du duc de la Meilleraye dans le comté de Belfort, ayant pris à ferme les revenus du comté et des mines du Rosemont. Sa fortune lui permettra d'acquérir une charge anoblissante au Conseil souverain d'Alsace.

Cet article est publié par LISA sous la seule responsabilité de son auteur.

Pour envoyer un message ou un rapport concernant cet article, veuillez vous connecter.