Accueil
Association LISA
Articles par thèmes
Articles récents
Cartes postales anciennes "avant-après"
Entités administratives
Archives
Sources dépouillées (base et autres formats)
Travaux indexés par les usagers
Recherches dans les sources dépouillées :
- Recherche par l'initiale du nom
- Recherche avancée
- Recherche de sources
La région de Belfort à travers les cartes d'Ancien Régime

Représentation de notre région dans les cartes anciennes

par LISA

Nous nous sommes intéressés aux cartes géographiques publiées avant l'introduction des méthodes scientifiques d'arpentage introduites par les Cassini.

Sans aller jusqu'à analyser les techniques utilisées par les cartographes, et les filières qui amèneront certains auteurs à s'inspirer de leurs prédécesseurs, il nous a semblé intéressant d'observer l'évolution de la représentation de nos territoires.
Ce secteur n'ayant pas toujours relevé du royaume de France, on ne s'étonnera pas de trouver ci-dessous des publications d'origines allemandes, suisses, ou néerlandaises.
Il s'agit de cartes figurant la province d'Alsace, le cours du Rhin ou, dans le cas des Sanson, des évechés.

Nous vous présentons ci-dessous des extraits de ces cartes, qui tentent de circonscrire notre département.

Cette liste ne peut omettre la célèbre carte, ou table de Peutinger, dont l'original remonte à l'empire romain et qui nous est connue par une copie du XVIème siècle.
Il ne s'agit pas véritablement d'une carte, mais d'une table figurant les itinéraires des voies romaines.
Aucune agglomération du Territoire de Belfort ne figure dans cette table.
Les étapes romaines les plus proches sont Largue (Largitzen) et Epomanduo (Mandeure), sur l'itinéraire entre Vesoncine (Besançon) et Augusta-Roracum (Augst en Suisse).

Vesoncine ->
Loposagio ->
Epomanduo -> Large -> Cambere -> Arialbinum -> Augusta-Roracum
Besançon -> Luxiol (25) -> Mandeure -> Largintzen -> Kembs -> Bourgfelden ?
Binningen ?
Huningue ?
Allschwil ?
-> Augst (banlieue de Bâle)

On trouvera ici la carte (feuille 2) et sur ce site la reconstitution des itinéraires sur une carte moderne.

La carte la plus ancienne figurant notre région, dont on trouve trace, date de 1538 et est due à Sebastian Münster, cartographe allemand.

On en trouve un extrait sur ce site, consacré au pays de Sierentz (68).
Malheureusement, le site Gallica ne possède pas d'exemplaire de cette carte, et nous n'avons pu en trouver une reproduction en ligne.

Extrait, comme toutes les cartes ci-dessous, de documents cartographiques de la BnF,
département Cartes et Plans
Identifiant : ark:/12148/btv1b72001652
Daniel Specklin ou Speckle est brodeur sur soie, puis dessinateur, cartographe et mathématicien et enfin ingénieur de fortifications (1536-1589 Strasbourg)

En 1576, il édite la carte intitulée "Elsass ist der Vier provintzen eine im teutschen Landt, ist erstlichen von den Babilonieren bewohnt, von S. Matherno S. Petterus Junger zum Christen glauben formen, ist das schönste thall in Germania... / Gestellt von Daniel Speckel von Strasbourg".

Cette carte souffre d'erreurs et de déformations que reprennent les 3 suivantes, et qui sont détaillées dans notre article consacré à la carte de Sanson de 1660, et aux formes germaniques des noms des villages qu'on trouve dans beaucoup de ces cartes.

Identifiant : ark:/12148/btv1b85926311
Gerhard Kremer, dit Gerardus Mercator est un mathématicien et géographe des Pays-Bas espagnols (1512-1594).

Il est l'auteur de plusieurs cartes et surtout de la méthode de projection cylindrique du globe terrestre qui porte son nom (projection de Mercator)

La BnF possède de lui une carte intitulée Alsatia inferior dont elle donne pour date d'édition 1628. (Notons que le titre est inexact, puisqu'il s'agit en l'occurrence de l'Alsace supérieure, et que, soit la création de la carte est antérieure à l'année indiquée, soit elle est à mettre au compte de l'atelier ou des successeurs de Mercator).
Nicolas Sanson, dit d'Abbeville (où il est né) (1600-1667) est un célèbre cartographe français qui fut au service des rois Louis XIII et Louis XIV.

De 1648 à 1667, il publia des Cartes particulières de la France suivant l'ordre des provinces ecclésiastiques, des dioeceses, de ses archevesches et evesches, jusques à l'etendue de l'ancienne Gaule.

En particulier, en 1660, on lui doit :
Sequani. Latobrigi. Partie septentrionale de l'Evesché de Basle et partie de l'Evesché de Constance. Haute Alsace, Sundow, Brisow, etc.

(comme Sanson se réfère à la Gaule, il donne le nom des tribus gauloises censées habiter sur le territoire qu'il cartographie : ici, les Séquanes et les Latobriges)

Dans notre article Carte de 1660, nous avons tenté de faire le point sur les déformations dont souffre cette représentation de notre région, qui place par exemple Belfort au bord d'un affluent de la Savoureuse, bien au sud de Danjoutin, qui lui, semble au pied des Vosges.
Identifiant : ark:/12148/btv1b84946033

Guillaume Sanson (1663-1703) est l'un des fils du précédent, qui poursuivit son travail.
Il est l'auteur en 1666 de la carte L'Alsace ou Conquestes du Roy en Allemagne tant decà que delà du Rhein avec les Estats de Souabe scitués sur le Rhein possédés tant par la Maison d'Austriche que par les Marquis de Bade... (ci-contre)
En 1695, il publie également L'Alsace divisée en ses principales Parties, sçavoir les Landgraviats de la Haute et Basse Alsace et le Suntgau (ci-dessous)


Identifiant : ark:/12148/btv1b8494629b

Ces cartes présentent les mêmes imperfections géographiques que les précédentes.

Georg Friedrich Meyer (1645-1693, Bâle) est un arpenteur, géomètre et cartographie suisse.

Il est l'auteur de nombreuses cartes du canton de Bâle et des régions environnantes.

En particulier Alsatiae Superioris et Inferioris Accuratissima Geographica Descriptio.
Date d'édition : 1677

Cette carte, contrairement aux 4 précédentes, inaugure une représentation beaucoup plus correcte des éléments physiques, s'agissant en particulier de l'hydrographie.
Jan Janszoon (1588-1664) est un cartographe néerlandais et Pieter Schenk l'ancien (1661-1711) un cartographe et graveur allemand

Il leur est attribué la carte Territory Basiliensis nova descriptio
Date d'édition : 1685

Carte très sommaire.
Identifiant : ark:/12148/btv1b7711248p
Guillaume Delisle (1685-1726, Paris) est un cartographe français, dont le travail recouvre tous les continents.

En 1704, il publie Le cours du Rhin au dessus de Strasbourg, et les païs adjacens .

Cette carte est assez correcte dans son orientation, mais moins intéressante que celle de Meyer, car elle tronque le cours de la Savoureuse et de la Rosemontoise (nous sommes sur son bord occidental) et fait disparaître tout le nord-ouest du département.
Johann Baptist Homann (1663-1724) est un cartographe et graveur allemand ; lui aussi cartographie le monde entier et fonde sa propre maison d'édition.

En 1719, il publie Landgraviatus Alsatiae tam Superioris quam Inferi [oris] cum utroque Marchionatu Badense ut et tractu Hercyniae Sylvae ac Ditione quatuor Urbium Silvestr.

La qualité de la représentation s'améliore encore, même si le parcours nord-sud assez rectiligne de la Savoureuse a encore du mal à se faire jour.
On y voit une route, de Montbéliard à Bâle, passant par Delle, Faverois et Courtelevant. C'est l'ancêtre de la D463.
Jacques Michal (16..-1733), ingénieur et capitaine, a publié chez Georg Matthäus Seutter (1678-1757), l'un des cartographes allemands les plus prolifiques,

Alsatia superior et inferior. III tabula delineata cum finitimis, episcopatibus, ducatibus, principatibus et marchionatibus, abbatiis, comitatibus, urbibus, olim imperialibus et aliis civitatibus exhibita.
Date d'édition : 1720-1729

Cette carte, orientée est-ouest sur le cours du Rhin, retombe dans les mêmes erreurs que celle de Speckle un siècle plus tôt (cours d'eau reliant Belfort à Reppe et Angeot)
Malgré son nom, Georges-Louis Le Rouge (1707 - vers 1790), est né en Allemagne. C'est un cartographe, graveur et architecte, ingénieur géographe, qui a exercé ses compétences autant en Allemagne qu'en France auprès du roi Louis XV.

D'après sa biographie, il composa à Darmstadt une carte de l'Alsace de 1727 à 1732. La carte ci-contre, L'Alsace et partie du Brisgau, publiée à Paris en 1745, est sans doute une adaptation de la carte de Darmstadt, elle aussi composée de 5 feuillets.

Le Rouge

Cette splendide carte (encore orientée est-ouest) est la première a présenter l'essentiel voire la totalité des communes du territoire, de même que les noms des cours d'eau, les routes et mêmes les chemins, et à atteindre une telle qualité, géographique et esthétique.

Identifiant : ark:/12148/btv1b8494873f
Tobias Conrad Lotter (1717-1777) est un graveur, cartographe et éditeur d'Augsbourg.

Sa carte de 1760 Superioris Atque Inferioris Alsatiae Tabula Perquam Accurata et Exacta Proximis Regioneb. Iucunde Huic Insertis Annesisque ex Conatibus est une quasi-copie de celle de son compatriote Homann 40 ans plus tôt.

Vous pouvez déposer un commentaire sur cet article.
Pour cela, veuillez vous ouvrir une session sur ce site

Même thème (Territoires) : Historique des seigneuries de Montreux  ||  Bocourt, village bourguignon et alsacien (1)  ||  Bocourt, village bourguignon et alsacien (2) : bornes frontières  ||  La frontière Alsace-Bourgogne  ||  La condition des habitants de Rechotte au XVIème siècle : libres ou mainmortables ?  ||  Le fief d'Angeot  ||  Formes germaniques des noms des communes  ||  Carte de 1660  ||  Les moulins de Delle  ||  Paroisses et diocèses du Territoire-de-Belfort avant la Révolution

Même période : Assignation d'un bien entre époux (1575)  ||  Le duc de Deux-Ponts de passage à Chèvremont (1569)  ||  Dates de changement de millésime (XVème - XVIème siècles)  ||  Ruée vers l'argent à Giromagny (1579)  ||  La condition des habitants de Rechotte au XVIème siècle : libres ou mainmortables ? (XVIème siècle)  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 1ère partie (1569)  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 2nde partie (1569)  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 3ème partie (1569)  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 2nd dossier (1569)  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 4ème partie (1569)  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 3ème dossier (1569)  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 4ème dossier (1569)  ||  Patronymes dans l'enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion (1569)  ||  La rainsson du Turque (1594)

Infographies sur l'état-civil ancien : Documents conservés | Baptêmes (statistiques)    Travaux divers : Prénoms anciens | Patronymes et variantes (arch. anciennes)
Historique des mises à jour | Contact

Partenaires :                              
© Lisa90 2001-2017