Recherche par l'initiale du nom
Recherche d'individus
Recherche de couples
Recherche par archives
Recherche de sources

Exemple d'acte juridictionnel ancien (seigneurie de Montreux) : AD90 19B 009

par LISA

Le but de cet article est de fournir un exemple d'acte de justice seigneuriale ancienne. L'acte ci-dessous est extrait de la justice de la seigneurie de Montreux, année 1656, que nous avons dépouillé.

Cette justice rurale présente la particularité de dépendre directement du seigneur, qui, résident sur place, est parfois présent lors des audiences et établit la sentence. Mais son fonctionnement ordinaire repose sur quelques notables ruraux, désignés annuellement par le seigneur (aux alentours de 9), un bâtonnier ("bastenier") semi-professionnel, également notable local (maire d'un des villages de cette petite unité qui en compte ), mais dont la formation juridique doit être modeste, et un procureur, représentant de la puissance publique (le seigneur) dont les caractérisques sont similaires. Aucun avocat (au sens actuel) n'y apparait.

Le bâtonnier rédige en général les actes de justice.


Francheré
S

Cheray a
appelé devant
le seigneur
Claudat Brime de Romagny acteur contre
Jean Cheray dudit lieu, demande sentence
sur les témoignages et cause si-devant
intentée entre eux. A. P. O. est dit et jugé
après la lection [lecture] des témoignages, que le verger
doit suivre et appartenir audit Brime.

Cet acte est la sentence adjugée à une affaire préalablement exposée (litige foncier), et sur laquelle des témoignages ont été levés (par écrit). Elle oppose deux villageois de Romagny. La sentence ("a: p: o: [après parties ouïes] est dit et jugés ...") est favorable à l'acteur (le plaignant) Claudat Brime au détriment du défendeur Jean Cheray.

En marge, figurent le nom du rapporteur de la sentence : (Jean) Francheré ; S pour sentence ; et plus bas l'appel au seigneur interjeté par le défendeur.

Vous pouvez déposer un commentaire sur cet article.
Pour cela, veuillez vous ouvrir une session sur ce site

Même sous-série (AD90 19 B 1-151) : Injures (justice seigneuriale)  ||  "Ne point fripponner !"  ||  Une affaire banale  ||  la Beniesson de Valdieu  ||  Des Romains à Valdieu !  ||  Accident de grossesse  ||  Petit lexique pour la justice seigneuriale  ||  Les maires seigneuriaux  ||  Maires dans les seigneuries de Montreux  ||  Acte juridictionnel en allemand

Même thème (Archives) : Beaucourt et Montbouton dans la source AN K 2210  ||  Des archives anciennes de la paroisse de Réchésy redécouvertes à Belfort  ||  Les "Registres de Bourgeoisie" de Belfort  ||  Registrum Ville Bellifortis  ||  Dates de changement de millésime  ||  La table des familles de la paroisse de Saint-Cosme  ||  Assignation d'un bien entre époux  ||  Etat-civil ancien ; collections conservées  ||  Petit lexique pour la justice seigneuriale  ||  Le senatusconsulte Velleien  ||  Dénombrement de la population du baillage de Belfort

Même époque : Un baptême international (1655)  ||  Le curé d'Angeot adepte d'astrologie (1659)  ||  Maîtres des hautes oeuvres à Montreux-Château (1648-1760)  ||  Les moulins de Delle (fin du XVIIème siècle)  ||  Carte de 1660  ||  Injures (justice seigneuriale) (1662)  ||  "Ne point fripponner !" (1662)  ||  Une affaire banale (1658)  ||  la Beniesson de Valdieu (1657)  ||  Des Romains à Valdieu ! (1670)  ||  Accident de grossesse (1656)  ||  Petit lexique pour la justice seigneuriale (2nde moitié XVIIe siècle)  ||  Les maires seigneuriaux (2nde moitié XVIIe siècle)  ||  Maires dans les seigneuries de Montreux (2nde moitié XVIIe siècle)  ||  Acte juridictionnel en allemand (1654)  ||  Des Mazarin aux Grimaldi (1648-2015)  ||  Français, allemand, latin … ou quand les curés traduisaient les patronymes (XVIIème - XVIIIème siècle)  ||  "Où l'asne se grattoit il y laissoit le poil" (1646-1659)  ||  Belfort au XVIIème siècle, Belfort aujourd'hui (1675 - 2018)  ||  Belfort après la guerre de Trente Ans (1667)  ||  le debvoir de gesir... (1649 - fin XVIIème)  ||  Communautés du TdeB dans la série AN K

   Partenaires :                              

© Lisa90 2001-2019