Recherche par l'initiale du nom
Recherche d'individus
Recherche de couples
Recherche par archives
Recherche de sources

La Pérouse : AD90 55 E-dépôt GG2

par LISA




1. Mariage à Grosne en 1721

En date du 23 juin 1721, les registres de la paroisse de Grosne (55 E-dépôt GG2) contiennent l'acte de mariage de "Pierre Jean Baptiste de GALAUP d'Albi en Occitanie …avec Marie Eve fille de Bernard JOBIN de Grosne".  

2. Jean François de Galaup de Lapérouse

Le patronyme De GALAUP évoque aux amateurs de l'histoire des grands navigateurs celui de La Pérouse.
Le nom de celui-ci était en effet Jean François de GALAUP, comte de La Pérouse.
Né en 1741 au manoir de Gô près d'Albi, il entra dans la marine à l'âge de 15 ans. Après un séjour de cinq années dans l'Océan Indien (Ile de France et Comptoirs de l'Inde), il commanda divers bâtiments royaux. Il participa ensuite à la Guerre d'Indépendance des Etats-Unis et à divers combats navals contre les anglais aux Antilles.
A son retour, il fut choisi par Louis XVI pour conduire une expédition visant à compléter les découvertes de James Cook dans le Pacifique.
Après tout un périple de trois années qui l'amena en Australie, à l'île de Pâques, aux îles Sandwitch, au Kamchatka et aux Philippines, la frégate La Boussole qu'il commandait disparut en 1788 en abordant l'île de Vanikoro dans l'archipel des Salomon.
Inauguration du monument élevé à Lapérouse à Vanikoro, par Dumont-d'Urville, en 1829.
Léon Guérin, Belin-Leprieur et Morizot, 1846, via Wikimedia commons

Comme le montre cette généalogie sur quatre générations, Pierre Jean Baptiste de GALAUP, fils de Pierre et d'Elisabeth de CARRIERE, qui épousa la fille du maître d'école de Grosne en 1721, était le grand-oncle de La Pérouse.



3. Pierre Jean de Galaup

Dans l'acte de baptême de son premier enfant, né quelques semaines avant son mariage, il est désigné comme "contuberniorum designatoris" (maréchal des logis?) dans le régiment de Montrevel. Il en eut trois autres dans cette paroisse. Veuf, il se remaria en 1751 avec Anne Marie Elisabeth HOSSATTE à Giromagny de laquelle il eut encore 6 enfants. Allié à une HAUTEBERG, son fils Victor Louis semble avoir fait souche à Phaffans où sont nés au moins 8 petits-cousins du grand La Pérouse.

RÉFÉRENCES

  • Jean-François de La Pérouse, in Biographie universelle ancienne et moderne : histoire par ordre alphabétique de la vie publique et privée de tous les hommes, Louis-Gabriel Michaud, avec la collaboration de plus de 300 savants et littérateurs français ou étrangers, 2e édition, (1843-1865)
  • Lapérouse et sa famille en Albigeois par R. d'Azémar - Albi (1992)
  • Arbre en ligne

Vous pouvez déposer un commentaire sur cet article.
Pour cela, veuillez vous ouvrir une session sur ce site

Même époque : Engagement d'un maître d'école à Giromagny (1730)  ||  Le nom du père (1716)  ||  Austerlitz (1708)  ||  Dispenses matrimoniales et ... insectes ravageurs (XVIIème et XVIIIème)

   Partenaires :                              

© Lisa90 2001-2019