Accueil
Association LISA
Articles par thèmes
Articles récents
Cartes postales anciennes "avant-après"
Entités administratives
Archives
Sources dépouillées (base et autres formats)
Travaux indexés par les usagers
Recherches dans les sources dépouillées :
- Recherche par l'initiale du nom
- Recherche avancée
- Recherche de sources

Droit de rétractation à Grosmagny en 1818 (AD90) 1 E 054)

par LISA

A l'automne de sa vie, Sébastien Barré, 62 ans, domicilié à Grosmagny, veuf, est fermement décidé à convoler à nouveau en juste noce...

Encore faut-il avoir une idée précise de l'identité de la future !

Le 7 janvier, Sébastien se présente devant l'officier d'état-civil accompagné de dlle Catherine Girardey, 45 ans, du même lieu. La cérémonie a lieu normalement, l'acte est rédigé, en présence de 4 témoins, dont le neveu de l'intéressé. Mais, curieusement, personne n'appose sa signature "au bas du parchemin".

Que se passe-t-il alors ? Le registre des mariage fait état, le 13, d'une réunion du conseil municipal au grand complet, qui appelle ledit Sébastien, pour lui demander "s'il entend tenir pour bon et valable l'acte de mariage".
Et Sébastien de répondre qu'il "déclare faire annuler l'acte de mariage... mes intentions ne se sont plus porté[es] pour [Catherine Girardey]"

je déclare...
Il est à noter que personne ne songe à demander son avis à la malheureuse Catherine, qui a dû gagner dans l'affaire une fameuse réputation...

Comment interpréter cette procédure pour le moins curieuse et inhabituelle (et probablement illégale) ? On peut difficilement éviter d'imaginer que Sébastien était un opportuniste doté de quelques économies, et qu'il s'est donné, avec la complicité du conseil municipal, toutes les chances de choisir celle qui s'occuperait au mieux de ses vieux jours ; ou au contraire qu'il a découvert, en quittant la maison publique, un lourd secret que Catherine lui aurait sournoisement caché ?...

Mais soyons indulgents avec nos pauvre ancêtres, et espérons que Sébastien aura enfin connu, avec Jeanne Générose Fréchin (53 ans) de Rougegoutte, la félicité qui aura récompensé une vie de labeur.
Précisons que leur union est scellée le 10 février, un mois après la précédente. Sébastien était un homme pressé et il aurait mérité de figurer dans le Guiness des Records !
Vous pouvez déposer un commentaire sur cet article.
Pour cela, veuillez vous ouvrir une session sur ce site

Même sous-série (AD90 1 E 054) : Naissances incestueuses à Grosmagny ?

Même période : Morts civiles à Anjoutey (1824)  ||  Un citoyen de Chaux assassiné par les troupes d’occupation (1815)

Infographies sur l'état-civil ancien : Documents conservés | Baptêmes (statistiques)    Travaux divers : Prénoms anciens | Patronymes et variantes (arch. anciennes)
Historique des mises à jour | Contact

Partenaires :                              
© Lisa90 2001-2017