Recherche par l'initiale du nom
Recherche par lieux
Recherche par archives
Recherche de sources

Maîtres des hautes oeuvres à Montreux-Château : AD90 43 E-dépôt / AD90 71 E-dépôt

par LISA

Voir aussi l'article Fourches patibulaires (Grandvillars).

La profession de bourreau était particulièrement fermée.
Quelques familles (très liées entre elles) se partageaient le discutable avantage de se répartir l'essentiel des postes, que l'employeur soit un état national, ou, en bas de l'échelle, une infime seigneurie.
Celles de notre secteur n'en faisaient pas exception.
(Nous réservons à une chronique ultérieure la description des activités de ces redoutables artisans)

Pour l'instant, approchons cette réalité par le petit bout de la lorgnette, à partir de l'acte de décès de Marie LABOUBE à Montreux-Château le 18.2.1760 :
 décès Marie Laboube
Elle a enterré 3 maris, dont les 2 derniers au moins sont bourreaux (carnifex en latin).
Que trouvons-nous dans les registres paroissiaux sur ces trois personnages ?

Henry CHAVÉ épouse Marie LABOUBE, originaire de Chavanatte, en 1731 ; ils séjournent à Chavanatte puis (1735) à Faverois ; la profession de bourreau n'est jamais mentionnée pour Henry, jusqu'à son décès le 19.9.1741 :
décès Henry
Auparavant, cette charge avait été occupée à Faverois par la famille LACOUR (mentions jusqu'en 1684 seulement).

Jean-Jacques SCHMALTZ apparait à Faverois en 1742 à l'occasion de la mort de sa 1ère épouse :
décès Cat RUCH
Il a été bourreau de Holzausen in Breisgau -Allemagne- ; il épouse la même année Marie LABOUEBE :
mariage Jj Schmaltz
Le couple apparait ensuite en 1745 à Montreux-Château où Jean-Jacques a repris la charge des hautes oeuvres.
A son décès, en 1751, on le dit originaire de Ribeauvillé (Rapschwiller).
décès Jj Schmaltz

Joseph BORON, en revanche, à son mariage de Marie (16.11.1751), n'a apparemment pas encore embrassé la carrière :
mariage Marie x Jh Boron
... mais il a déja un pied à l'étrier, car sa mère est Marie TENTE (ou DENTE), d'une précédente famille de bourreaux de Montreux-Château (sans doute fille de Jean Georges DENTE).
Et, à son décès (4.6.1757), on constate qu'il a repris le flambeau (et la hache) :
décès Jh Boron

La lignée s'éteint-elle ? Pas encore : Jean-Claude CHAVÉ, fils du 1er lit de Marie, succède apparemment à son beau-père à Montreux-Château, mais pas longtemps, car il décède le 28.7.1759 :

décès Hn Chavé

Marie LABOUBE elle-même était petite-fille de Jean Georges DENTE, bourreau de Montreux-Château (ci-dessous) (1).

Bourreaux de la seigneurie de Montreux-Château :
  • maître Jacques (DENTE ?) ?-1674
  • Jodoce DENTE (ou DENT, ou TANTE) ? - 1680 épouse le 31.10.1680 Anne CHRIST, fille du bourreau de Landser
  • Jean Georges DENTE 1680-1725.
    Sa soeur Jeanne épouse en 1685 Joachim FLEURDELYS, bourreau de Blamont
    Son fils Jean Georges épouse Marie Catherine LACOUR de Faverois, sans doute fille d'Erhart (ci-dessous) le 23.10.1712.
    Sa fille Madeleine épouse le 17.10.1707 Nicolas COMTE, fils de Joseph, bourreau de Belfort (et qui le deviendra également -attesté de 1710 à 1730-) et de Madeleine FLEURDELYS (elle-même fille du bourreau de Montbéliard et marraine de sa belle-fille) ; Leur fille Anne-Françoise épousera François-Joseph WEES bourreau de Benfeld ; leur arrière-petit-fils Claude Antoine Chrétien épousera Marie-Gabrielle SANSON, la petite fille de Charles Henri SANSON, le bourreau de Louis XVI.
  • Simon COMTE 1725-1741 (fils du bourreau de Belfort)
  • Jean Jacques SCHMALTZ 1742-1751
  • Joseph BORON 1751-1757
  • Jean-Claude CHAVÉ 1757-1759
Bourreaux de la seigneurie de Faverois :
  • Pancratz RAUCH (cf. ad 90 2e4 14), attesté de 1648 à 1656
  • Martin LACOUR att. de 1667 à 1674 (+)
  • Erhart LACOUR att. en 1684 (prob. neveu du précédent)
  • aucune mention sur les R. P. de 1684 à 1741
  • Henry CHAVÉ att. en 1741

Au delà de ces dates, cette charge semble ne plus avoir été pourvue (faute d'ouvrage sans doute) à Montreux-Château et à Faverois.

(1) Les compléments d'information en bleu sont de Daniel L.

Vous pouvez déposer un commentaire sur cet article.
Pour cela, veuillez vous ouvrir une session sur ce site

Même thème (Pouvoirs civils) : Les Habsbourg en haute Alsace  ||  La frontière Alsace-Bourgogne  ||  Droits seigneuriaux dans la paroisse de Grosne et à Normanvillars  ||  La condition des habitants de Rechotte au XVIème siècle : libres ou mainmortables ?  ||  "Où l'asne se grattoit il y laissoit le poil"  ||  Historique des seigneuries de Montreux  ||  Le fief d'Angeot  ||  SAS l'archiduc Léopold séjourne à Belfort  ||  le debvoir de gesir...  ||  Fourches patibulaires  ||  Montre d'armes à la fin de la période autrichienne dans le comté de Belfort  ||  Communautés du TdeB dans la série AN K  ||  Maires dans les seigneuries de Montreux  ||  Les maires seigneuriaux  ||  Les timbres des registres notariaux 2e4 569-573  ||  Décès suspect à l'auberge  ||  Acte juridictionnel en allemand  ||  Une affaire banale  ||  "Ne point fripponner !"  ||  Engagement d'un maître d'école à Montreux-Jeune  ||  Le Procureur Fiscal, protecteur des pauvres ?  ||  Affermage d'un droit de tabellionnage  ||  Engagement d'un maître d'école à Giromagny  ||  Morts civiles à Anjoutey

Même époque : Un baptême international (1655)  ||  Le curé d'Angeot adepte d'astrologie (1659)  ||  Le corps enseignant victime de l'amélioration de la conjoncture (1631)  ||  Carte de 1660  ||  Injures (justice seigneuriale) (1662)  ||  "Ne point fripponner !" (1662)  ||  Une affaire banale (1658)  ||  la Beniesson de Valdieu (1657)  ||  Exemple d'acte juridictionnel ancien (seigneurie de Montreux) (1656)  ||  Accident de grossesse (1656)  ||  Petit lexique pour la justice seigneuriale (2nde moitié XVIIe siècle)  ||  Les maires seigneuriaux (2nde moitié XVIIe siècle)  ||  Maires dans les seigneuries de Montreux (2nde moitié XVIIe siècle)  ||  Acte juridictionnel en allemand (1654)  ||  Des Mazarin aux Grimaldi (1648-2015)  ||  Français, allemand, latin … ou quand les curés traduisaient les patronymes (XVIIème - XVIIIème siècle)  ||  "Où l'asne se grattoit il y laissoit le poil" (1646-1659)  ||  Belfort après la guerre de Trente Ans (1667)  ||  le debvoir de gesir... (1649 - fin XVIIème)  ||  Communautés du TdeB dans la série AN K

   Partenaires :                              
© Lisa90 2001-2019