Recherche par l'initiale du nom
Recherche par lieux
Recherche par archives
Recherche de sources

Précisions généalogiques (famille de Ferrette) : AD90 28 E-dépôt / AD90 46 E-dépôt

par LISA

On sait que, sous l'ancien régime, il n'existait pas de documents d'identité, que celle-ci se transmettait essentiellement par l'oral et que l'orthographe des noms et prénoms était fluctuant.

Il pouvait néanmoins arriver que certaines procédures nécessitent d'avantage de précision.
Il s'agit essentiellement de recherches tendant à établir une généalogie nobiliaire (ou la possession d'un fief).

En 1758, Jean Jacques de FERRETTE, chevalier, seigneur de St-André et Auxelles, est engagé dans une procédure de ce type (pour l'ordre de Malte semble-t-il) et se trouve confronté à des erreurs (ou imprécisions) des registres d'état-civil des paroisses de Courtelevant et de Florimont.
Il engage alors une demande de rectification auprès de l'évèque de Besançon pour corriger lesdits registres.
Une copie de certaines des pièces de cette action figure sur les registres de la paroisse de Courtelevant, GG1, p. 155 à 157.
A cette occasion est évoqué également une notion, rarissime dans nos archives :

arbre de généalogie

Avant d'aller plus loin, notons, comme il est rappelé dans une de ces pièces, que les noms de "de FERRETTE" et "a PFÜRD" sont synonymes (le 2nd étant la version allemande de cette famille originaire de cette ville du Haut-Rhin) :
synonymes

Acte de baptême de Jean-Jacques à Courtelevant,  du 17.4.1690 :


texte original
texte corrigé
prénom du père
André Béat
Béat André
nom de la mère
BREMESIN de HARBLING
BRIMSY de HERBLINGEN

extrait de l'acte primitif :
Jean Jacques...

acte corrigé :
Jean Jacques ...

L'identité du père est attestée par un extrait de son propre acte de baptême du 7.9.1648, qui, soulignons-le, était inscrit dans un registre aujourd'hui disparu :
Béat André...
celui du père dt de la mère par un extrait de l'acte de mariage des parents de Jean-Jacques, à une date malheureusement effacée :
mariage
et évocation du contrat de mariage des mêmes, et de divers actes notariés, portant signature du père Béat André.

En prime, extrait du contrat de mariage des grands-parents de Jean-Jacques, le 5.2.1626 :
mariage grands-parents

Synthèse :
arbre

Acte de baptême d'une fille de Jean-Jacques et de décès d'un de ses fils, à Florimont :

prénom de la mère
Marie Carole Maria Anna Carolina

acte corrigé (baptême de 1729) :
maria anna carolina

Acte de baptême d'une soeur de Jean-Jacques en 1692

prénom de l'enfant Marie Véronique Marie Françoise

acte corrigé :
Maria Francisca

cause de l'erreur :
Maria Francisca 2

Notons en prime que l'archevèque de Besançon n'est pas le premier venu :
choiseul beaupré

On rappelle que cette famille n'est pas la famille des comtes de Ferrette, éteinte depuis 1324.
Vous pouvez déposer un commentaire sur cet article.
Pour cela, veuillez vous ouvrir une session sur ce site

Même thème (Généalogies) : Les Reinach, seigneurs de Montreux  ||  Des Mazarin aux Grimaldi  ||  Français, allemand, latin … ou quand les curés traduisaient les patronymes  ||  Hésitations patronymiques  ||  "Liaisons dangereuses" à Belfort  ||  La Pérouse

Même époque : Engagement d'un maître d'école à Montreux-Jeune (1688)  ||  La retraite au 17ème siècle (1691)  ||  "Liaisons dangereuses" à Belfort (1700)  ||  Rappel à l'ordre (1692)  ||  Liens spirituels (ancien régime)  ||  La marque du tailleur (1690)  ||  Le Procureur Fiscal, protecteur des pauvres ? (1688)  ||  Le duc de Mazarin (1687)  ||  Parrainage royal (1683)  ||  Refus d'obéissance (1703)  ||  Les maréchaux et les victoires royales (1693)  ||  Lectures rurales à la fin du 17ème siècle (1694)  ||  L'Estallon du Roy (1694)  ||  Les moulins de Delle (fin du XVIIème siècle)  ||  Renouvellement des droits curiaux à Grandvillars (1683)  ||  Le senatusconsulte Velleien (1686)  ||  Fondations d'anniversaires (1684)  ||  Austerlitz (1708)  ||  Affermage d'un droit de tabellionnage (1701)  ||  Un trésor dans le Rosemont ! (1701)  ||  Des Romains à Valdieu ! (1670)  ||  Belfort au XVIIème siècle, Belfort aujourd'hui (1675 - 2018)  ||  Fourches patibulaires (XVIIème et début XVIIIème)

   Partenaires :                              

© Lisa90 2001-2019