Recherche par l'initiale du nom
Recherche d'individus
Recherche de couples
Recherche par archives
Recherche de sources

Bocourt, village bourguignon et alsacien (2) : bornes frontières : AD 90

par LISA

Les frontières de la Principauté de Montbéliard ont été matérialisées par une ligne de bornes, dont un certain nombre ont traversé les siècles et sont encore bien visibles aujourd'hui ; les plus anciennes datent du 15ème siècle. Elles séparaient les terres de la Principauté de celles :
- de l'évêché de Bâle (puis canton de Berne)
- du comté de Ferrette-Belfort, fief des Habsbourg, puis des ducs de Mazarin à partir de 1658 (une borne du 15ème siècle montre même encore les armes d'un seigneur de Belfort, vassal des Habsbourg)
- des seigneuries de Lure, Granges et l'Isle-sur-le-Doubs en Franche-Comté 
Du coté de la Principauté, on trouve essentiellement les blasons successifs des Montbéliard-Wurtemberg (ramure de cerf et bar) ; quelques bornes très anciennes présentent les armes des seigneurs de Neufchatel.
Beaucoup de blasons ont malheureusement été martelés à la révolution.
Les plus belles bornes sont celles qui, ayant été enterrées, ont échappé au zèle révolutionnaire.


L'ensemble des bornes qui séparent la seigneurie de Blamont du comté de Ferrette-Belfort (plus précisément la seigneurie de Delle) sont particulièrement intéressantes et bien conservées. Depuis quelques années, un sentier balisé (à l'initiative de l'Association "la Randonnée Hérimoncourtoise") suit cette ancienne frontière et permet de découvrir ces remarquables éléments du patrimoine local.
Beaucoup de ces bornes sont gravées, sur une face ou plusieurs, des armes des Habsbourg ou des Mazarin et (moins fréquemment) de celles des Montbéliard ; la plupart portent les initiales des communes délimitées, et plusieurs une date : 1543.
On trouve ainsi la preuve qu'aux 16ème (suzeraineté autrichienne) et au 18ème siècle (suzeraineté française), malgré les droits de comtes de Ferrette (Habsbourg puis Mazarin) sur une partie de cette communauté, Beaucourt est considéré comme partie intégrante de la principauté de Montbéliard : par exemple, la borne "120", à la limite entre St-Dizier et Beaucourt, porte les armes Habsbourg du coté de St-Dizier et les armes de la comtesse Henriette de Montbéliard du coté de Beaucourt. Plus au sud, la situation de Montbouton, également village mi-partite, est plus ambigu : la ligne des bornes commence en plaçant ce village dans la partie d'Alsace, et reprend ensuite plus loin pour le mettre dans celle de Blamont.

Les villages
bussurel
Bussurel
Bocourt
Beaucourt (texte inversé)
"Bourgogne"

feche
Fêche-l'Eglise
DS
Saint-Dizier (inversé)
saint-dizier
Saint-Dizier
"Alsace"

Un millésime
1543
année 1543, figurant sur plusieurs bornes aux armes d'Autriche (souvent 2 chiffres par face)

Les écus
autriche autriche
armes d'Autriche (Habsbourg) :
"de gueules à fasce d'argent" (i.e. rouge avec bande centrale horizontale argent, comme le drapeau autrichien)
mazarin
Mararin, écu circulaire :
"d'azur à fasce de gueules chargé de 3 étoiles d'or sur hache et faisceau d'argent"
montbéliard
Montbéliard (écu de
la comtesse Henriette simplifié : d'or à ramure de cerf de sable et de gueules à bar d'or)
asymétrique
écu asymétrique dit
d'Allemagne (martelé),
utilisé pour les armes
Habsbourg et Montbéliard

mazarin couronné armes de Mazarin,
surmontées de la couronne ducale
120B120SD
borne "120", datée 1543, estimée antérieure :
ouest, "B" (Beaucourt), armes de Montbéliard,
est, "S  D" (Saint-Dizier), armes d'Autriche.
Vous pouvez déposer un commentaire sur cet article.
Pour cela, veuillez vous ouvrir une session sur ce site

Même thème (Territoires) : Représentation de notre région dans les cartes anciennes  ||  Carte de 1660  ||  Formes germaniques des noms des communes

Même époque : Beaucourt, village bourguignon et alsacien (XVème - XVIIIème siècle)  ||  La frontière Alsace-Bourgogne (XVème - XVIIIème siècle)  ||  Les "Registres de Bourgeoisie" de Belfort (1435 - 1793)  ||  Registrum Ville Bellifortis (XVème - XVIème siècles)  ||  Liste des anciens bourgeois de Belfort (XVème - XVIème siècle)  ||  Picabo (fin XVème siècle)

   Partenaires :                              

© Lisa90 2001-2019