Accueil
Association LISA
Articles par thèmes
Articles récents
Cartes postales anciennes "avant-après"
Entités administratives
Archives
Sources dépouillées (base et autres formats)
Travaux indexés par les usagers
Recherches dans les sources dépouillées :
- Recherche par l'initiale du nom
- Recherche avancée
- Recherche de sources
1569. Les temps sont troubles, les armées sillonnent l'Europe, la France est à feu et à sang. La Haute Alsace subit des dommages collatéraux dus au passage d'une armée protestante. La régence autrichienne se met en quête du détail des exactions, dans le but d'indemniser les victimes. Robert Billerey a traduit ici la première partie de l'archive présentant cette enquête.
Cette partie concerne les communautés de Perouse, Denney, Vétrigne, Offemont, Bavilliers, Buc, Châtenois, Brognard, Vourvenans, Nommay, Bethonvilliers, Menoncourt, Eguenigue et Lacollonge.

Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 1ère partie

par Robert Billerey


En l'année 1569, la Troisième Guerre de Religion fait rage en France et en Allemagne.
Dans ce cadre, et pour soutenir le parti protestant, Wolfgang, duc de Deux-Ponts1, franchit la frontière et s'apprête à traverser la France d'est en ouest.


1. Enquête sur les dommages causés par le passage du duc de Deux-Ponts dans le bailliage de Belfort


Au cours de leur traversée, les mercenaires à la solde de Wolfgang ne manqueront pas de faire des dégâts divers, plus ou moins graves : pillages, destructions d'églises et d'abbayes.

Les villageois de notre secteur, qui mérite une fois encore son surnom de "Porte de Bourgogne", eurent leur lot en janvier et février.

Quelques mois après ces exactions (le 13 mai), les autorités autrichiennes (catholiques) diligentent une enquête dans les villages pour estimer les dommages subis par les particuliers.

Le compte-rendu de cette enquête nous est parvenu. Il est conservé aux Archives Départementales du Haut-Rhin sous les cotes suivantes, pour les villages de l'actuel Territoire-de-Belfort :

1C 2094 Mandement de la Régence aux autorités de son ressort de dresser un inventaire détaillé des dommages causés par le passage des troupes du comte palatin . - 7 mai 1569 . C'est l'ordre de mission des enquêteurs.

1C 2095 Dommages causés par les troupes du duc Wolfgang de Deux-Ponts en janvier et février 1569 dans le bailliage de Belfort, la grande mairie de l'Assise et les seigneuries de Rosemont et d'Angeot : enquête globale et nominative par village effectué par le tabellion de Belfort, Jean Haye2 le jeune. - 7-31 mai 1569.

1C 2097 Dommages causés par les troupes palatines, en 1569, contre les habitants de La Chapelle et des seigneuries de Roppe et du Val de Rosemont. - 1er juin-1er juillet 1569.

1C 2098 Dommages commis par les troupes palatines contre les sujets du sire de Montjoie à Pérouse, Recouvrance, Vellescot, Boron, Fontaine et Bessoncourt. - 27 juin 1569.

1C 2101 Enquête concernant une partie de la seigneurie de Delle. - 1569.

Nous avons déjà, grâce à Robert Billerey, présenté un article sur un extrait du 1C 2095 consacré au village de Chèvremont.
Wolfgang de Deux-Ponts

Wolfgang, duc palatin de Zweibrücken (Deux-Ponts), de Neubourg et de Soulzbach, ° 26. 9. 1526 à Zweibrücken, † 11. 6. 1569 à Nexon (87800), inhumé dans l'église paroissiale de Meisenheim (Koblenz).
Inconnu [image] Bildnis des Pfalzgrafen Wolfgang von Zweibrücken-Neuburg ; repéré à http://www.hdbg.de/portraitgalerie/gemaelde-4260-zoom.php

Transcription de la première partie de la cote 1C 2095

folio 1
1C 2095_1
Edler Eren..iester E.v. seigenn mein guttwillig dienst Nobles …. Soyez d'abord assurés de mon dévoué service.
zuvor. Gunstiger Iunckher E.v. mir denn siben monats maÿ Affectionnés chevaliers, mission m'a été confiée le sept mai
diss louffendenn Neun unnd sechzigistenn Jahrs gegebner de l'année courante [mille cinq cent] soixante-neuf,
Commission was inn allenn Euwerer Ampts verwall- de préciser, dans toute l'administration de votre bailliage,
tung an allenn orten statten, dörffern unnd fleckhenn en tous lieux, villes, villages et bourgs,
denn landtsessen unnd underthonnen, irem ÿedenn specifi- ce que les habitants et les sujets ont subi, chacun d'eux et pour chaque
re ÿedes ardts besonder fur beschwerden schmach schandenn catégorie, surtout en charges imposées, outrages, mauvais traitements,
schadenn und nachteil mit denn verderblichenn durchzug dommages et préjudices, à cause du funeste passage
der Pfalzischen kriegsvolkhs underschiedlich zu roβ unnd des troupes du Palatinat, qu'elles soient à cheval ou
fuoβ durch unbezallte Zerung, verwuestung, plinderung à pied, sous forme de dépenses impayées, destructions, pillages,
Raub unnd mann, auch wa umglich vonn wellichenn Obersten vols et exactions, et d'autre part aussi par quels colonels,
hauptmann oder ridtmaister unnd under wellichen diesel- commandants ou chefs d'escadron, ou sous lesquels, les susdits
bigen Reutter oder Knecht gehorig gewessenn, begegnet und cavaliers ou fantassins étaient autorisés, accompagnés et
zugefuegt, auch zuvorderst wie hin und wider in den Kilchen conduits, et encore avant tout comment, en tous lieux, ils se sont comportés
gotzheusern cappellenn, gehandellet, was denselbenn und dans les églises, les couvents et les chapelles, ce qui, dans ceux-ci et
gemeinen gut, allenthalben verderbt, geraubt und gen- dans les biens communs, a été détruit, volé et pris,
omen wordenn und aber das solchs bestendig und warhas mais que de tels faits soient consignés définitivement et
sstigklich angezaigt und hierin kein aufsaz noch gefar ge- réellement, et qu'il n'en soit fait déclaration ni en excès ni mensongère,
braucht werde, Das alles zu erkundigen unnd zu inqui- pour qu'il soit fait information et enquête sur tout cela,
rieren und mich zu Comissarien verordnet und furgenomen . et me désigner et choisir comme commissaire.
Dieselbige dienstlich nochzukomen, bin ich Erstlich den neun- Afin d'obéir scrupuleusement à cette décision, je me suis d'abord
ten ermellts monats maÿ gonn Peruse gerithen, die gemeinde rendu à Perouse le neuf dudit mois de mai,
doselbst zusamen berueffen lassen, Innen E.u. mir gegebner ai fait convoquer la communauté dudit lieu, lui ai présenté convenablement
Comission gnugsamlich angezeigt, Demnach ein jeden befragt l'ordre de mission qui m'a été donné. Ensuite j'ai demandé
was schadenn er vonn denn Reutter oder fuoβknecht wie sie à chacun quels dommages il avait subis du fait des cavaliers
oben gnugsam uβgefuert, zugefuegt. Die habenn gesagt wie ou des fantassins dont il a été question ci-dessus. Ils ont répondu
hernoch vollgt. comme s'ensuit.

Erstlich Hannβ Peter Reichardt meÿer zu Peruse zu Premièrement Hannβ Peter Reichardt, maire de Perouse,
Peruse sagt beÿ seinem eidt die Teutschreutter als sÿ déclare sous serment que les cavaliers allemands, lorsqu'ils
durch Peruse am Palmtag nechst verschinen gerithenn ont traversé Perouse le jour des Rameaux dernièrement passé,
habenn Ime vier karrenzaunn genomen die sindt un- lui ont volé quatre harnais d'attelage


geforlich dreissig belappert werdt gewessenn …………….. qui sont estimés à environ trente blappert ……………. 1 # 10 s



Item mer habenn sÿ ime zwelff huener genomen De plus ils lui ont pris douze poules
die sindt sechs unnd dreissig belappert werdt gew- qui ont été reconnues valoir trente six
essenn ……………………………………… blappert ………………………………………….. 1 # 6 s



Latet 2 # 16 s

A retenir 2 # 16s [erreur de 10 sols ci-dessus]



folios 1 v et 2
1C 2095_1
f°1 v
Item mehr habenn sÿ ime genomen hundert eÿer De plus ils lui ont pris un cent d'œufs
thut ……………… qui fait …………………………………….. 8 s 4 d
Item mer zwo wehren genomen thut ………………….. De même encore deux armes volées, ce qui fait …… 1 # 10 s



Denn meÿer befragt under wellchenn hauptman Ai demandé au maire sous quel commandant
die Reutter gelegen die ime obspecierte stuckhen ge- se trouvaient les cavaliers qui lui ont pris les choses
nomen, geantwurdt er wisse nicht. signalées, il a répondu qu'il ne savait pas.



Sonsten habenn sÿ ime keine andere schaden Pourtant ils ne lui ont pas fait subir d'autres dommages,
zugefuegt, dan einche Reutter oder fuoβknecht car il n'y a jamais eu de cavaliers ou de fantassins
niemals zu Peruse gelegenn. Dieweil das dorff cantonnés à Perouse. En effet le village
gar nahe an der Statt Beffort gelege , besorgt die est très proche de la ville de Belfort, et ils craignaient
knecht die in der besazung Beffort gewest wurden que les fantassins qui étaient en garnison à Belfort
herauβ fallen. leur tombent dessus par une sortie.



Anthenius Sarraÿ zu Peruse sagt bÿ seinem Anthenius Sarray de Perouse déclare sous serment
eidt die teutsch reutter habenn ime im durchz- que les cavaliers allemands, lors de leur passage
iehen am Palmtag wol fur funff pfundt aller- le jour des Rameaux, lui ont bien pris pour cinq livres
leÿ huβrathen unnd essenden speiβ genomenn …………… de linges divers et de denrées alimentaires …………… 5 #



Hannβ Raiffelin sagt bÿ seinem eidt die Reiter Hannβ Raiffelin déclare sous serment que les cavaliers,
als sÿ am Palmtag durch Peruse gezogen, habenn ime lorsqu'ils ont traversé Perouse aux Rameaux, lui ont
ein trog uffbrochen darinenn etlich leunwat gewest fracturé un coffre dans lequel se trouvaient plusieurs pièces de linge,
genomen, mer habenn sÿ ime ein junge kue ent- et qu'ils lui ont en plus volé une génisse,
fuert, des alles uff sibenn pfundt angeschlagen …………… le tout est estimé à sept livres ………………………… 7 #



Siluester Pepol sagt bÿ seinem eidt sÿ haben Silvester Pepol déclare sous serment qu'ils lui ont
ime gleichergestalt uff gemellten tag vil huβ- semblablement pris, le susdit jour, de nombreux
rathen genomenn, Des alles schezt er uff sechs ustensiles. Il évalue le tout à six
pfundt ………………………. livres …………………………………… 6 #



Siluester Hoingney sagt bÿ seinem eidt sÿ Silvester Hoingney déclare sous serment


habenn ime underschiedliche stuckhen genomen. qu'ils lui ont pris diverses choses.
Erstlich sechs sester haberr und dinckel, den D'abord six setiers d'avoine et épeautre, le
sester preist 5 s thut …………………….. setier vaut 5 s, ce qui fait ……………………….. 1 # 10 s
Item ein sittten speckh thut ……………………. De plus, une bande de lard, qui fait ……………….. 1 # 10 s



Latet 22 # 18 s 4 d

A retenir 22 # 18 s 4 d



f°2
Item 12 huener ……………………. Et encore 12 poules ………………… 1 # 16 s
Item ein hundert eÿer …………………….. Plus un cent d'œufs ………………… 8 s 4 d



Heinrich Piequat vonn Peruse sagt bÿ seinem Heinrich Piequat de Perouse déclare sous serment


eÿdt sÿ die Reutter habenn ime dreissig stester que les cavaliers lui ont pris trente setiers
habber genomen thut inn gellt ……………………… d'avoine, ce qui fait en valeur ……………………… 5 # 10 s
Item mehr 2 sittenn speckh thut …………….. Plus 2 bandes de lard, qui font ………….. 5 #
Item dreÿ schmerleib thut …………….. Plus trois pains de saindoux, qui font ……….. 3 #
Item ein frauw mantel …………………. Plus un manteau de femme ……………. 6 #
Item zwenn kessell ……………………… Plus deux marmites ………………. 1 # 10 s
Item vil lilachen unnd leinwat, des sezt er bÿ Plus de nombreux draps et du linge, que par le
gleichem eidt uff dreÿ pfundt werdt sein ………………. même serment il estime valoir trois livres ………. 3 #
Item mehr habenn sÿ ime sechzig leibrodt De plus ils lui ont pris soixante miches de pain,
genomen thut ……………………………… qui font ………………………… 5 #
Item mehr hienner und eiger genomen , so uff Ils lui ont pris encore des poules et des œufs,
zweÿ pfundt werdt gewessenn ……………………… qui sont estimés valoir deux livres …………….. 2 #



Latet 33 # 4 s 4 d

A retenir 33 # 4 s 4 d



folios 2 v et 3
1C 2095_1
f°2 v
Christoffell Gehandeÿ sagt beÿ seinem eidt sÿ Christoffell Gehandeÿ déclare sous serment
habenn ime am Zeinβtag noch dem Palmtag 16 que le mardi après les Rameaux ils lui ont pris 16
sester haber zwein beschlagen redern ein seiten setiers d'avoine, deux roues ferrées, une bande


speckh zwenn trog zerschlagenn und des best so de lard ; ils ont fracturé deux coffres, pris le meilleur
darinen am leunwat unnd kleidern gewesst du linge et des vêtements qui s'y trouvaient,
genomen und hinweg getragen . et l'ont emporté avec eux.
Item dreÿ komden unnd alle risstung darzue sa- Plus trois colliers d'attelage et tout l'équipement adapté
mpt zwenn karren zaumen genomenn. et deux harnais.
Item uβ beuelch des herrenn oberuogts haben De plus, sur ordre de monsieur le grand prévôt,
sechs sester meel bachen lassenn. Das ist ime ils ont fait cuire six setiers de farine. Cela aussi
auch genomen worden. lui a été pris.
Item mehr zwenzig hienner unnd ein hundert On lui a encore pris vingt poules et un cent
eÿer genomen. d'œufs.
Item mehr seinem bueb ein rockh unnd seinem De plus, ils ont pris à son petit enfant un vêtement
Bruder ein puchsenn genomen. et à son frère une tirelire.
Item mehr ein kessell ein messig unnd ein Plus encore une marmite, un pot d'une mesure


halb messig kanten. et un d'une demi mesure.
Des alles schezt er obgemellter Cristoffell ob- En tout, le susdit Cristoffell estime que les choses ci-dessus
specifierter stuckhen uff 32 pfundt werdt sein ……….. valent 32 livres ……………………………. 32 #



Sagt noch weitter wa er sein vieh unnd an- Il déclare ensuite que s'il n'avait pas caché son bétail
dere warende haab nicht gefleut gehapt, dz et d'autres biens matériels,
war im auch alles inen genomen worden, ils lui auraient aussi tout pris,
dann alles was sÿ im huβ gefunden hin car tout ce qu'ils ont trouvé dans sa maison,
weg gefiert unnd was sÿ nicht fueren mögen ils l'ont emporté avec eux, et ce qu'ils ne pouvaient pas emporter,
zerschlagenn. ils l'ont détruit.



Peter Hoingneÿ zu Peruse sagt bÿ seinem eidt Peter Hoingneÿ de Perouse déclare sous serment
sÿ habenn ime an essenden speiβ als speckh hiener qu'ils lui ont pris tout ce qu'ils ont trouvé en denrées alimentaires,
hammen eÿer haber anckhen axt, alles was sÿ gefonden comme lard, poules, jambons, œufs, avoine, beurre,
genomen. Das uberich als roβ vieh und anderst gefl- et une hache. Le reste : cheval, bétail et autres, il l'avait mis
eut gehapt sonsten wer ime auch genomen wordenn. à l'abri, sinon ils le lui auraient aussi volé.
Des alles uff funff pfundt stebler geschezt so ime entwerdt Pour le tout, il estime ce qui lui a été dérobé
worden ……………………………………….. à cinq livres stebler ……………………………. 5 #



Latet 37 #

A retenir 37 #



f°3
Weitter sagt gemellter Peter sÿ habenn ime Ledit Peter déclare ensuite qu'ils lui ont pris,
ein seckhel wie er inn einem walldt gewessen tandis qu'il se trouvait dans une forêt, une bourse
genomen es ist aber nur funff belappardt dar- où il n'y avait cependant que cinq blapparts,
inen gewessen, ine geschlagen , sy habenn ine gezw- ils l'ont battu, ils l'ont forcé
ungen unnd getrungen er solle sÿ fuerenn wa die et contraint à les conduire
Pauren ire gutter gefleut habenn. Zu letzt où les paysans avaient caché leurs biens. A la fin
fanden sy dreÿ struetten die sindt des meÿers ils ont trouvé trois juments qui appartiennent au maire
zu Wiβwalldt gewessenn genomen da wert de Vézelois et les ont prises ; alors ils l'ont
er vonn inen gelediget ……………………………… libéré …………………………………………….. 5 s




Befrogt under wenn dieselbige Reutter gelegen , Interrogé sous quelle autorité se trouvaient ces cavaliers,
antwurdt er wisse nit, sÿ seÿenn dreÿ tag zu a répondu qu'il ne savait pas, qu'ils sont restés trois jours cantonnés
Bischingen gelegen, er hab gehordt es seÿenn Pomern à Bessoncourt ; il a entendu dire qu'ils étaient Poméraniens.
gewessenn. Habenn alle dörfferen umb Bischingen Ils ont pillé tous les villages autour de Bessoncourt
was sÿ gefundenn geplindert, und gerun Bisch- de ce qu'ils ont trouvé, et l'ont emporté
ingen gefuert. à Bessoncourt.





Diebollt Raiffelin sagt beÿ seinem eidt Diebollt Raiffelin déclare sous serment


die Reutter habenn ime an hienneren eÿer que les cavaliers lui ont pris, en poules, œufs,
brodt unnd leunwat genomen, des alles pain et linge, pour une valeur totale
schezt er uff das allerwenigst mit einem qu'il estime au moins, avec une
thiren so ime zerschlagen uff funff pfundt wert porte qu'ils ont défoncée, à cinq livres
sein …………………………………………………. …………………………………. 5 #



Wilhelm Pepol sagt beÿ seinem eidt die Reuter Wilhelm Pepol déclare sous serment que les cavaliers
die habenn ime uff denn Palmtag ein rindtvieh lui ont pris, le jour des Rameaux, un bovin
genomen der ist sibenn Cronen werdt gewessen ………… qui vaut sept couronnes …………………………. 14 #
Item 2 sester habbern ………………………………… Plus 2 setiers d'avoine ……………………. 8 s
Item seiner frauwen ir trog zerschlagen und Plus à sa femme un coffre brisé et
allerleÿ darinenn genomenn des sezt er alles diverses choses qui y étaient, qu'il estime valoir
uff ……………………………… en tout ……………………………… 1 #
Item 5 huener ………………………….. Plus 5 poulets …………………………… 15 s
Item funff leibrodt …………………………… Plus cinq miches de pain ……………. 10 s



Latet 21 # 18 s

A retenir 21 # 18 s



folios 3 v et 4
1C 2095_4
f°3 v
Befragt unnder wellichem hauptman oder Reit- Interrogé sous quel commandant ou chef d'escadron


maister dise Reutter gelegen, antwurdt er er wisse nit. étaient ces cavaliers, a répondu qu'il ne savait pas.



Batt Henneman sagt beÿ seinem eidt sÿ habenn Batt Henneman déclare sous serment qu'ils lui
ime ein kalb genomen ………………….. ont pris un veau ………………………………….. 1 # 10 s
Item 4 sester habbern ………………….. Plus 4 setiers d'avoine ………………………… 1 #
Item siben sester gersten …………………. Plus sept setiers d'orge ……………………. 1 # 15 s
Item 10 lülachen ………………… Plus 10 draps …………………………… 3 #
Item 8 hüenner ……………………… Plus 8 poulets ………………………… 1 # 3 s
Item ein sittenn speckh und 3 hammen …………… Plus une bande de lard et 3 jambons …………… 1 # 10 s
Item mehr habenn ein tröglin zerschlagen unnd De plus ils ont forcé un coffret


inn einem seckell zwenzig belapperdt gefunden ………… et ont trouvé vingt blapparts dans une bourse ………. 1 #



Befragt welliche Reutter und under wellichem Interrogé quels cavaliers (et sous quel
hauptman sÿ gelegen ime ober specifierte chef ils se trouvaient) ont commis contre lui
stuckhen genomen, antwurdt er er wisse nit. les vols ci-dessus, a répondu qu'il ne savait pas.



Wilhelm Gellat sagt beÿ seinem eit sÿ haben Wilhelm Gellat déclare sous serment qu'à leur passage


ime im durchziehen erstlich genomen zweÿ hiener ………. ils lui ont pris d'abord deux poules ………………. 5 s
Item ein halb moβ ancken …………………….. Plus une demi mesure de beurre fondu …………… 5 s
Item 24 eÿer …………………………. Plus 24 œufs ………………………………. 2 s
Item ein tisch tuech …………………… Plus une nappe ………………………………. 5 s
Item 2 schleÿer ……………………… Plus 2 châles …………………………………….. 12 s



Hannβ Hoingneÿ sagt bÿ seinem eidt seige ( Hannβ Hoingneÿ déclare sous serment
ime vonn denn schwarzen Reutter wisse nit que les cavaliers noirs (il ne sait pas
under wellichem hauptman sÿ gelegen) ime durch quel chef d'escadron les commandait) lors de leur passage
zug hernach volgende stuckhen genomen worden. lui ont pris les choses suivantes.
Erstlich ein seitenn und ein vierteil eins seiten Premièrement une bande de lard et un quart


speckh …………………………………………… d'une …………………………. 3 #



Latet 15 # 7 s

A retenir 15 # 7 s



f° 4
Item 18 hienner ………………….. Plus 18 poules …………………………….. 2 # 14 s
Item ein viertheil haber ………………… Plus une quarte d'avoine ………………………. 15 s
Item zwenn karren zaunn ………………….. Plus deux harnais …………………………. 16 s 8 d
Item acht kaeβ ……………………… Plus huit fromages ………………………….. 10 s
Item ein sester gepitel mel ………………. Plus un setier de farine blutée …………………. 8 s
Item ein schmerleib …………………… Plus un pain de saindoux ……………………. 8 s 4 d
Item ein hellepart …………………….. Plus une hallebarde ……………………….. 1 #




Hannβ Richardt Piequat sagt beÿ seinem eit Hannβ Richardt Piequat déclare sous serment
sÿ ime im durchziehen der schwarzreutter w- que lors de leur passage les cavaliers noirs
isse nit under wenn sÿ gelegen genomen wie -- il ne sait pas qui les commande – lui ont pris
hernach volgt. ce qui suit.
Erstlich 7 lilachenn …………………….. Premièrement 7 draps ………………………….. 3 #
Item 40 ellen linen duech die ellen Preist 4 s 4 d Encore 40 aunes de toile de lin à 4 s 4 d l'aune,
thut …………………………… ce qui fait …………………………….. 2 # 13 s 4 d
Item 2 komden und alle rustungen ………………… Plus 2 colliers d'attelage avec leur équipement …….. 2 # 10 s
Item ein sittenn speckh ……………… Plus une bande de lard …………. 2 # 10 s
Item 3 orin hanpfen …………………….. Plus 3 pots à anses ………………….. 5 #
Item mehr dreissig viertheil habern das vier- Plus encore trente quartes d'avoine,


theil Preist 15 s thut ………………………….. la quarte à 15 s, ce qui fait ……………… 22 # 10 s
Item 5 moβ ancken die moβ Preist 8 s …………… Plus 5 mesures de beurre, la mesure à 8 s ………… 2 #
Item 26 hienner sampt dem hann ein hienner Plus 26 poules avec le coq, une poule
Preist 3 s thut ………………………………….. valant 3 s, ce qui fait ……………………… 4 # 1 s
Item 8 hembter Preist 7 s thut ……………….. Plus 8 chemises à 7 s, qui font ………………. 2 # 9 s
Item mer 200 eÿer sampt zweÿenn karpfenn Ils ont pris encore 200 œufs avec deux carpes,
genomen thut ………………………… ce qui fait ………………………… 1 #
Item mer ein waβ mit essig genomenn ………………….. Et encore un récipient avec du vinaigre ……….. 15 s



Latet 55 # 4 d

A retenir 55 # 4 d



[erreur de 7 s en déficit sur le prix des chemises]

folios 4 v et 5
1C 2095_5
f°4 v
Item ein zinen fleschen …………………….. Plus une gourde en étain …………………. 8 s 4 d
Item mehr hatt er funff sester meel gebachen De plus il a fait cuire cinq setiers de farine
lassenn unnd ime das bestt alles genomen ………………. et le meilleur lui en a été pris ……………… 2 #



Heinrich Hoingneÿ sagt bÿ seinem eit die Reitter Heinrich Hoingneÿ déclare sous serment que les cavaliers
die habenn ime sein huβ geblindert ont pillé sa maison


unnd ime darinen genomen wie harnoch volgt. et ont pris ce qu'elle contenait, comme s'ensuit.
Erstlich 3 sittenn speckh …………………………. Premièrement 3 bandes de lard ………………… 7 # 10 s
Item sechs stester mell so er gebachen das brodt ge- Plus six setiers de farine qu'il a cuite,
nomen und nichts darfur gebenn ……………… ils ont pris le pain sans rien payer …………… 2 # 8 s
Item ein par stumpffen …………………… Plus une paire de bas ………………….. 12 s
Item vier hembter ……………………. Plus quatre chemises ……………………… 1 # 4 s
Item zwenn omen weins den omen Preist 35 s thut ………. Plus deux ohm de vin, l'ohm à 35 s, qui font ……… 3 # 10 s
Item 14 hüenner sampt dem hann thut ……………… Plus 14 poules avec le coq, ce qui fait ………… 2 # 5 s
Item 2 kombtenn sampt allen Rustung und Plus deux colliers avec tout le harnachement
zwenn karen zaum thut ……………………. et deux attelages de charrette, ce qui fait ……….. 3 #
Item 3 kantenn und 2 halb mössig kantenn thut ………. Plus 3 pots et 2 d'une demi mesure, qui font ………. 1 # 10 s



Alix des hanβ Pepol hauβfrauw sagt beÿ irem Alix, femme de Hanβ Pepol déclare par sa fidélité
weiplichen treuw die teutschen Reutter habenn iere de femme que les cavaliers allemands,
inn durchziehen genomen wie hernoch vollgt. à leur passage, lui ont pris ce qui suit.
Erstlich 200 eÿer ………………………………. Premièrement 200 œufs …………………… 16 s
Item 5 huenner thut ………………….. Plus 5 poules, qui font …………………… 15 s
Item ein lidern schwarz Riemen …………………. Plus une lanière de cuir noir …………………….. 4 s
Item ein sester meel ……………………….. Plus un setier de farine ……………………….. 8 s
Item garn genomen ………………………… Ils lui ont pris aussi du fil ………………………….. 3 s
Item liechter ……………………………. Plus des chandelles …………………………… 2 s
Item 2 schleÿer ……………………….. Plus 2 châles ……………………………….. 6 s



Latet 27 # 1 s 4 d

A retenir 27 # 1 s 4 d



f° 5
Vincenz Hoingneÿ sagt bÿ seinem eit die Re- Vincenz Hoingneÿ déclare sous serment que les cavaliers,
tter habenn ime im durchziehenn sein huβ à leur passage, ont pillé sa maison
geblindert und vollgende stuckhen genomen wie et lui ont pris les choses suivantes,
hernoch vollgt. à savoir :
Erstlich zwenn beschlagen rederen …………………….. Premièrement deux roues ferrées ………………. 5 #
Item 20 ellen, linenn duch thut ………………………. Plus 20 aunes de toile de lin, qui font …………. 2 #
Item 40 ellenn schleÿer duech …………………… Plus 40 aunes de voile ………………… 6 #
Item ein frauwgüppe ………………… Plus une veste de femme …………………….. 1 # 10 s
Item zwenn roβkomdenn ………………….. Plus deux colliers d'attelage de chevaux ………. 1 # 15 s
Item ein moβ anckhen …………………. Plus une mesure de beurre fondu …………. 8 s
Item ein eissner hapfen …………………….. Plus un pot en fer ………………. 8 s 4 d
Item 6 huenner sampt dem han ……………… Plus 6 poules avec le coq ………………….. 1 # 1 s
Item zwenn flachs schleÿer ……………….. Plus deux fichus en lin ………………….. 12 s
Item für dreÿ belappart sail genomen …………….. Ils ont pris aussi pour trois blapparts de corde ……. 3 s
Item ein weiber furduch ………………………….. Plus un tablier de femme …………….. 6 s
Item ein axt ………………. Plus une hache ……………………….. 6 s
Item ein bichel …………………… Plus une pioche ……………………………… 3 s
Item acht kaeβ ……………………… Plus huit fromages ………………………… 1 #
Item ein kanten ………………………. Plus une cruche………………………………… 18 s
Item 2 vierteil habern ……………………. Plus deux quartes d'avoine ……………………. 1 # 10 s
Item 200 eyer sampt einem zain genomen …………… Ils ont pris aussi 200 œufs avec une caisse ……….. 17 s
Item mehr ime ein trog zerschlagen darinenn Ils lui ont fracturé un coffre dans lequel
gewessenn acht thaller im gellt thut ………………. se trouvaient huit thalers, ce qui fait en valeur 11 # 6 s 8 d
Item 18 lilachen ……………………………. Plus 18 draps …………………. 4 # 10 s
Item ein mansrockh ein zerhauwenn goller und Plus un habit d'homme, un collet découpé (?) et
ein degenn …………………………………. une épée …………………………… 3 # 15 s
Item mehr fur andere klenett und linen Et en plus pour d'autres objets précieux et toiles
duch alles zusamenn angeschlagen thut …………………… de lin, estimés ensemble à …………………. 1 # 19 s.



Latet 45 # 3 s

A retenir 45 # 3 s



folios 5 v et 6
1C 2095_6
f°5 v
Nicole des Guenat husfrauw sagt by irenn Nicole, femme de Guenat, déclare par sa fidélité
weipplichen treuw die Reutter habenn ire ir de femme, que les cavaliers ont pillé
huβ geblindert unnd darinen hernoch voll- sa maison et y ont volé les objets suivants,
gende stuckhen wie harnoch vollgt entwert. comme suit :
Erstlich ein hapfen mit anckenn thut …………… D'abord un pot de beurre, qui fait ……………. 4 s
Item 2 hienner und 1 hann ………………….. Plus 2 poules et 1 coq ………………….. 9 s
Item 40 eyer thut ……………………. Plus 40 œufs qui font ……………………… 3 s 4 d
Item 2 menner hembt ……………………… Plus 2 chemises d'homme ……………… 10 s
Item für 2 s wachs lichter ……………….. Plus pour 2 s de chandelles de cire ……………….. 2 s
Item 3 leibrodt ………………………. Plus 3 miches de pain ……………………… 6 s



Latet 1 # 14 s 4 d

A retenir 1 # 14 s 4 d


f° 6
Uff gemelltem tag vonn Peruse bin ich gonn Le même jour je me suis rendu de Perouse
Thuringenn gerithen unnd meiner gnedigistenn à Denney, j'y ai convoqué les sujets
herrenn underthonnen daselbst zusamenn be- de messeigneurs
rueffen und fur mich heissenn komen lassenn, et les ai fait appeler devant moi,
die sindt gehorsamlich erschinen. Demnach so ce à quoi ils ont obéi. Alors
hab ich inen Eure verwaltigung beuelch gleichergestallt wie je leur ai exposé les ordres de Votre gouvernement
wie denn vorigen vonn Peruse anzeigt und den comme aux précédents sujets de Perouse,
schadenn so die Reutter oder fuoβknecht inen je leur ai demandé quels dommages les cavaliers
zugefuegt befragt, die habenn gesagt wie ou les fantassins leur ont causés, et ils ont répondu
harnoch vollgt. comme suit.



Des erst Hannβ Wilhelm Follat vonn Turingen Le premier, Hannβ Wilhelm Follat de Denney
sagt beÿ seinem eidt als die erstenn teutschretter déclare sous serment que les premiers reîtres allemands
so under herzog Wolffgang gelegenn seigenn am qui étaient sous l'autorité du duc Wolffgang –des fourriers--
sambstag denn 26n martii nechthin die forier sont arrivés le samedi 26 mars dernier
gonn Turingen ankomenn, und bÿ ime funff und à Denney, et que chez lui ont cantonné
dreissig Pferdenn glossiert werdenn, die sindt trente-cinq chevaux, ils sont restés
ein nacht beÿ ime gelegen, Die habenn ime weder chez lui une nuit. Ils ne lui ont pas donné
haller noch pfenig umb speiβ haber stalmuet le moindre sou pour la nourriture, l'avoine et le cantonnement,
gegebenn, und was sÿ und iren roβ nicht uff- et ce que eux-mêmes et leurs chevaux n'ont pas consommé,
gessenn, das habenn sÿ mit anderer warendenn ils l'ont emporté avec eux, ainsi que d'autres biens
hab so sÿ ime genomen hin weg gefiert, wie qu'ils lui ont volés, comme cela sera établi
harnoch underschiedliche meldung besthehen werdet. par le rapport détaillé qui suit.
Waisst nich wie der herr der inn seinem hauβ Il ne sait pas comment se nomme le chef qui était logé
gelege wie er heisst der Reuttmaister ist in dz Jun- dans sa maison, le chef d'escadron a cantonné dans la maison
ckher Hannβ Heinrich vonn Reinachs meÿer huβ du maire pour le chevalier Hannβ Heinrich de Reinach,
glossiert wordenn, da stadt an die ledern der stuben mais sur les volets de la grande salle
geschribenn herr Hannβ Julius Reuttmaister ist aber by il était écrit : messire Hannβ Julius, chef d'escadron,
seinenn Reutter besonnder zu Bischingen ubernacht ge- séjourne surtout à Bessoncourt, la nuit,
legenn. auprès de ses cavaliers.



Fur denn stallmuet derselben funff und dreissig Pour le cantonnement de ces trente-cinq chevaux
Pferdt ein nacht zu behalltenn wollte er nicht pendant une nuit, il ne prendrait pas moins
vonn iedem roβ gern ein belappardt nemenn d'un blappart par cheval,
thut …………………………………………… ce qui fait …………………………. 1 # 15 s
Item mehr habenn sÿ ime an habern uffgessen De plus, lors de la même nuit, ils lui ont consommé
die selb nacht neun vierteil dz viertheil inn neuf quartes d'avoine,
gellt 15 s thut ………………………………. la quarte valant 15 s, ce qui fait ……………… 6 # 15 s



Latet 8 # 10 s

A retenir 8 # 10 s



folios 6 v et 7
1C 2095_7
f°6 v
Item die selbige Reutter habenn mit inen eilff Lesdits cavaliers ont aussi emporté avec eux
viertheil habern hinweg gefiert dz viertheil wie onze quartes d'avoine, la quarte comme
obstott thut ………………………….. ci-dessus, ce qui fait ……………………… 8 # 5 s
Item als die fuehrleute die dz herzog Wollffgang En plus, les voituriers qui conduisaient l'artillerie du duc Wollffgang
geschiz gefuert habenn ime dreissig sester lui ont pris trente setiers
halb dinckell und waÿzenn genomen denn par moitié épeautre et blé,
sester Preist 5 s thut …………………………. le setier valant 5 s, qui font …………………… 7 # 10 s
Item mer habenn ime die selbige Reutter genomen Les mêmes cavaliers lui ont aussi pris
2 kessel 1 zinenkanten ein beschlagnen sester 2 marmites, 1 cruche en étain, un setier ferré,
ein wan ein rithauw, zehenn hienner sampt dem un cuveau, une pioche, dix poules avec
han unnd etlich leinwat unnd huβrathen des leur coq, et plusieurs linges et ustensiles de ménage,
alles er nicht umb sechs Pfundt und 15 s le tout qu'il n'aurait pas volontiers cédé
nicht gern mangeln wollt ……………………….. pour six livres et 15 s ……………………………… 6 # 15 s
Item funff unnd dreissig leibrodt geessenn und Ils ont encore mangé et emporté avec eux
mit inen hinweg gefiert ein leib Preist ein batz trente-cinq pains, une miche coûtant un batz,
thut ……………………………………………… ce qui fait …………………………… 2 # 15 s
Der ander Rittmeister der inn dissem dorff L'autre chef d'escadron qui cantonnait dans ce village
glossiert gewesst der last sich inn seinem lo- se faisait nommer Horstall
ssement schreibenn horstall sinndt beÿ im sur son billet de logement ; chez lui
funff und zwenzig pferdt glossiert gewest ont été placés vingt-cinq chevaux
die sindt dreÿ tag beÿ ime gelegen die habenn qui sont restés trois jours chez lui ; [les cavaliers]
allenthalbenn hin und wider inn seinem ont fouillé partout dans sa maison
huβ gesucht ob er etwas vergraben het, haben pour voir s'il n'avait pas caché quelque chose,
ime seine trog uffbrochen und was inenn ils ont fracturé ses coffres, et pris ce qui leur plaisait.
gefellt genomen. Der f.. kt puchsenn La cassette de Votre Altesse
so er gehapt wie er denn bossen pfennig qu'il avait et où il mettait le "mauvais denier",
darin thut zerschlagen. Die stallmued der ils l'ont forcée. Pour le cantonnement
selben 25 Pferdt sezt er einem jedem desdits 25 chevaux, il l'évalue à quatre blapparts
roβ dreÿ tag vier bappert thut ……………….. par cheval et pour trois jours, soit …………. 5 # 5 s
Item es habenn die selben Reutter ime 25 sester En outre les mêmes cavaliers lui ont pris
gerstenn genomen und ire Pferden gebenn den 25 setiers d'orge qu'ils ont donnés à leurs chevaux,
sester Preist 6 s. thut …………………………….. le setier valant 6 s, ce qui fait ………………… 7 # 10 s
Item mer habenn sÿ ime allerleÿ huβrathen ent- De plus ils lui ont volé divers ustensiles
tragen so er nicht umb dreissig schilling manglenn dont il ne voudrait pas se séparer pour
wollenn …………………………………………… trente sols ………………………………… 1 # 10 s



Latet 39 # 10 s

A retenir 39 # 10 s



f° 7
Item mehr habenn sÿ ime seine fenster in der stauben Ils lui ont aussi brisé ses fenêtres dans la grande salle
unnd in einer Camer zerschlagen, die er nicht umb et dans une chambre, qu'il ne peut faire réparer
2 f wider machen khan ……………………………….. pour [moins de] deux florins ……………….. 2 # 10 s
Mher habenn sÿ die eissen rigel sampt denn En plus ils ont enlevé les verrous en fer ainsi que
malschloβ ann der f. kt weÿern genomen den le cadenas de l'étang de Votre Altesse,
selbenn zu zuckhen under stantenn, und als sÿ pour le vider à leur gré, mais quand ils eurent appris
vernomen das derselb dreÿ wochen lauffen mu- qu'il faudrait trois semaines pour le vider,
essenn seindt sÿ irer furnemes abgestanden , ils renoncèrent à leur entreprise ;
andere seine guetter hat er alles gefleut il avait mis ses autres biens à l'abri,
gehapt sonsten wer ime alles genomen sinon ils lui auraient
wordenn. tout pris.



Laÿse wilandt Hanβ Ulrich Follat sagt bÿ Laÿse, femme de feu Hanβ Ulrich Follat, déclare
seinem weiblichem treuw als die erstenn re- sous son serment de femme que lorsque les premiers cavaliers
utter gonn Thuringen komen seigenn sont venus à Denney,
mehr dann zwanzig Pferde inn irem huβ il y avait alors plus de vingt chevaux
glossiert wordenn und das ander mal dreÿ cantonnés dans sa maison, et la seconde fois
und zwanzig die erst ein nacht und die vingt-trois ; les premiers restèrent une nuit,
ander dreÿ nacht und zwenn tag inn irem et les autres trois nuits et deux jours
hauβ gelegenn sÿ wollt nicht sechs Pfundt dans sa maison ; elle ne voudrait pas
das sÿ ein ander mol nur umb heuw und dépenser encore six livres pour eux, une nouvelle fois,
straw so mit innenn uffgangen ……………………….. en foin et en paille …………………………….. 6 #
Item sÿ habenn acht viertheil vonn ir habern ge- En plus ils lui ont volé huit quartes de son avoine,
nomen dz viertheil wie obstott thut ………………. la quarte comme ci-dessus, ce qui fait ………….. 6 #
Item 2 sester rockenn genomen thut ………………. Plus deux setiers de seigle, qui font …………… 12 s
Item mehr habenn sÿ ire ein viertheil waÿzenn Ils lui ont pris en plus un setier de blé
genomen und iren rossen zessenn gebenn des qu'ils ont donné à manger à leurs chevaux,
32 s werdt gewessen …………………………… estimé à 32 s ………………………………… 1 # 12 s
Item ire zwen kessel genomen thut ……………… Ils lui ont pris encore deux marmites ………….. 6 #
Item mer habenn sÿ ire allerleÿ huβrathen ge- Ils lui ont pris en plus divers ustensiles
nomen die sÿ sy nit umb sechs Pfundt gebenn …………. qu'elle n'aurait pas donnés pour six livres …….. 6 #



Latet 28 # 14 s

A retenir 28 # 14 s



folios 7 v et 8
1C 2095_8
f°7 v
Item mehr habenn sÿ ire ein hag vieh ein schwein De plus ils lui ont volé un veau de lait (?), un porc
unnd ein kue entwerdt mit inenn hinweg gefi- et une vache qu'ils ont emmenés avec eux,
ert des sÿ die dreÿ stuckhen nicht umb 12 # 10 s trois bêtes qu'elle n'aurait pas données pour
gebenn …………………………………………….. 12 # 10 s ……………………………………….. 12 # 10 s
Item mer habenn ire die fenster an der Camer zer- Ils ont aussi brisé les vitres de la chambre,
schlagen der sÿ nicht umb 16 s wider lassen machen qu'elle ne peut pas faire remplacer
khan …………………………………………. pour [moins de] 16 s ………………………… 16 s



Bastian Giro sagt bÿ seinem eidt ime seige Bastian Giro déclare sous serment
under zweÿenn malen schadenn durch die Re- qu'il a eu des dommages à deux reprises
utter beschehen wie hernoch vollgt. à cause des cavaliers, comme dit ci-après.
Erstlich hatt er under zweÿen maln alweg D'abord il a vraiment eu par deux fois
ungeuorlich 15 Pferdt gehapt das erst mal environ 15 chevaux chez lui, la première fois
seindt die Reutter ein nacht verplibenn und les cavaliers sont restés une nuit,
die anndern dreÿ nacht ein halb fuetter hew et la seconde trois nuits ; les chevaux ont mangé un demi
die roβ gessen ohn dz strow des er alles hew affouragement de foin, sans compter la paille ; le tout, foin et
und strow nicht umb 2 Pfundt gebenn ……………….. paille, il ne l'aurait pas donné pour 2 livres ......... 2 #
Item mer habenn sÿ ime sechs viertheil haberr En plus ils lui ont pris six quartes d'avoine,
genomenn dz viertheil Preist 15 s ………………. la quarte à 15 s ……………………………. 4 # 10 s
Item mehr habenn sÿ ime neun sester gersten En plus ils lui ont pris neuf setiers d'orge,
genomen denn sester Preist 6 s thut …………….. le setier coûtant 6 s, ce qui fait …………….. 2 # 14 s
Item mehr habenn ime allerleÿ warenden hab Et encore divers objets
sampt anderen essendenn speiβ das er uff et d'autres victuailles, qu'il évalue
dz wenigist und bÿ seinem eidt uberschlagen ……….. au moins et sous serment à …………………… 3 #
Item die letstenn Reutter habenn ime auch Les derniers cavaliers lui ont pris aussi
vier Pfundt und eilff schilling gellts so quatre livres et onze sols d'argent
er vergrabenn gehapt dermassenn hin qu'il avait enterrés pour les cacher, et qu'ils ont trouvés
und wider inn seinem huβ gesucht gefunden ………. à force de chercher partout dans sa maison ………. 4 # 11 s



Latet 30 # 1 s

A retenir 30 # 1 s



f° 8
Laÿ Follat vonn Turingen sagt bÿ seinem eidt er hab Laÿ Follat de Denney déclare sous serment que par deux fois
under zweÿ malen alweg zehenn Reutter sampt irenn il y a vraiment eu dix cavaliers avec leurs chevaux
Pferdten die bÿ ime glosiert worden gehapt die ersten qui ont cantonné chez lui, que les premiers sont restés
die sindt ein nacht und die ander dreÿ tag bÿ ime bl- une nuit et les seconds trois jours,
eibenn habenn ime ungeuorlich fur hew und strow et qu'ils ont consommé du foin et de la paille
verbrauchen ………………………………………….. pour ………………………………………….. 2 #
Item mehr habenn sÿ ime genomen dreÿ viertheil De plus ils lui ont pris trois quartes
haber das viertheil Preist 15 s thut …………………. d'avoine, la quarte à 15 s, ce qui fait ………….. 2 # 5 s
Item mehr habenn sÿ ime genomen sechs viertheil Ils lui ont encore pris six quartes
halb waÿzenn und dinckell die habenn sÿ genezt par moitié blé et épeautre, qu'ils ont mouillées
und dennach ir pferden zu essenn gebenn des et ensuite données à manger à leurs chevaux,
viertheil 1 # thut ……………………………… à 1 # la quarte, ce qui fait ……………………… 6 #
Item mer dreÿ viertheil rockhen des viertheil Preist 1 # Plus trois quartes de seigle, la quarte à 1 #,
thut ……………………………. qui font ………………………………. 3 #
Item sechs sester gersten genomen thut ……………… Plus six setiers d'orge, soit ……………….. 1 # 16 s
Item mer habenn sÿ ime genomen ein kupffer hapfen Ils lui ont encore pris un pot en cuivre
und ein kessel angeschlagen zu gellt umb …………….. et un chaudron, d'une valeur estimée à …………. 1 #
Item habenn im sein offen zerschlagen welliches er nicht En plus ils ont cassé son poêle, qu'il ne peut pas
umb 1 thaller wider machen kann ………………… faire remplacer pour [moins d'] 1 thaller ………. 1 # 8 s 4 d
Item mer habenn sÿ ime allerleÿ huβrathen genomen Ils lui ont pris encore divers ustensiles,
welliches er nicht umb 2 Pfundt gebenn ……………… qu'il ne donnerait pas pour 2 livres ……………. 2 #
unnd wa er mehr fruchte huβrathen und andersten Et s'il avait eu davantage de récoltes, d'ustensiles ou autres choses,
gehapt des wer ime alles genomen wordenn. on lui aurait tout pris.
Sein vieh hatt er in denn walldenn geflehen gehapt. Il avait mis à l'abri son bétail dans les forêts.



Latet 19 # 9 s 4 d

A retenir 19 # 9 s 4 d



folios 8 v et 9
1C 2095_9
f°8 v
Uff gemelltem tag bin ich gleichergestallt gonn Le même jour je me suis semblablement rendu à
Wentrenge gerithen meiner gnedigen herren der Vétrigne, j'ai présenté convenablement les ordres
Regierung beuelch gnugsam anzeigt und noch- de mes nobles seigneurs de la Régence,
vollgende Personnen was schadenn innen durch et interrogé et écouté les personnes suivantes sur les dommages
die Reutter beschehen befragt unnd verhordt. qu'elles avaient subis de la part des cavaliers.



Hannβ Peter Georgey vonn Wentrenge sagt bÿ Hannβ Peter Georgeÿ de Vétrigne déclare sous serment
seinem eidt es seigen vier Reutter uff der fue- que quatre cavaliers sont venus, pour se ravitailler,
terung gonn Wentrenge vonn Bischingen komen de Bessoncourt à Vétrigne.
Ime kiβzich unnd die feder in der stubenn Ils lui [ont pris] un édredon dont ils ont vidé les plumes
geschittellt, ein sester haber ein sester halb dans la grande salle, un setier d'avoine, un setier par moitié
dinckell und haber und ein halb sitenn speckh. épeautre et avoine, et une demi bande de lard.
Des alles uberschlagen ungeuorlich in gellt ………… Le tout évalué à environ ………………………. 2 # 10 s



Johannetta Georgeÿ sagt beÿ irenn weiplichem Johannetta Georgeÿ déclare sous son serment de femme
trew ermellte Reutter habenn ire allerleÿ que lesdits cavaliers lui ont pris divers objets en fer,
eÿss woll umb 1 # genomen ……………….. il y en avait bien pour 1 # …………………………… 1 #
Item vier viertheil haber genomen das viertheil Plus quatre quartes d'avoine,
Preist 15 s thut ………………………………….. la quarte valant 15 s, ce qui fait ……………….. 3 #
Sonsten habenn sÿ inen zu Wenfregne andern Mais on n'a pas éprouvé à Vétrigne
schadenn nicht zugefuegt. d'autres dommages.




Unnd vonn Wentrengne bin ich gonn Offemont De Vétrigne, je me suis rendu à Offemont,
gerithenn die underthonnen denen schadenn pour écouter les déclarations des habitants qui ont subi
durch herzog Wollffgang Reutter durchzug mit des dommages du fait du passage, accompagné de pillages,
plinderung des irenn zugefuegt verhorrenn des cavaliers du duc Wollffgang,
wellen, die seindt nicht anheimniβ gewessenn habitants qui ne se trouvaient pas à la maison, mais étaient
sonder im schloβ Beffort zu dem pollwerck ge- au château de Belfort, employés aux corvées au bastion.
fronndt. Darwegen Ich sÿ uff zeinβtag denn ze- C'est pourquoi je les ai convoqués pour le mardi dix mai
henndenn maÿ deβ lauffenden neun und sechzig- de l'année courante [mille cinq cent] soixante-neuf
istenn Jahrs gonn Beffort bescheidenn welichen widerckennen à Belfort ; lesquels se sont présentés docilement (?)
innen schadenn zugefuegt gehor- pour déclarer les dommages subis.
samlich erschinenn. Demnoch hab ich inenn wie Je leur ai alors, comme aux autres sujets,
denn anderen underthonnen meiner gnedigen herren convenablement exposé d'abord les ordres
der Regierung beuelch gnugsamlich zuerstenn de Messieurs de la Régence.
gebenn Die sind durch mich verhordt wordenn Et j'ai noté leurs déclarations
wie harnoch vollgt. comme suit.


Latet 6 # 10 s

A retenir 6 # 10 s



f° 9
Erstlich Peter Piecquat vonn Offemont sagt Premièrement Peter Piecquat d'Offemont déclare
bÿ seinem eidt uff sonntag Iudica seigen edtliche sous serment que le dimanche de Iudica de nombreux
raiβwagen durch Offemont gefarrenn darbÿ etliche chariots ont traversé Offemont, accompagnés d'un grand nombre
schuzenn mit gangen welliche schuzenn ime sein huβ de soldats, qui ont pillé sa maison ;
geplindert, khan nicht weissenn wellichen hauptman il ne peut pas savoir quel chef les commandait.
sÿ zu gehort habenn. Die habenn ime ein sittenn Ils lui ont pris une bande de lard,
speckh dreÿzehen hiener und ettliche huenner ge- treize poules et des œufs,
nomenn aber andere seine guetter sampt dem vieh mais tous ses autres biens étaient à l'abri avec son bétail,
gefleut sonsten wer ime alles genomen worden. sinon ils lui auraient tout volé.
ermellter Peter Piecquat wollt gern funff Le même Peter Piecquat donnerait volontiers
Pfundt gebenn dz er dise genomme huenner speckh cinq livres pour ne pas être privé de ce qu'on lui a pris :
unnd eÿer nit gemangellt muesste ……………………… les poules, le lard et les œufs ………………………….. 5 #

(ligne 7, lire eÿer au lieu de huenner, cf ligne 12)



Sonsten habenn sÿ ime keine andere schaden zuge- Mais ils ne lui ont pas fait subir d'autres dommages.
fuegt.




Clade des Christoffel Bowellen seliges husfrauw Clade, femme de feu Christoffel Bowellen,
sagt bÿ irem trew ermellte schuze habenn ire déclare sous son serment de fidélité que lesdits soldats,
uff gemelltenn tag Sontag Iudica gleichergestalt en ce même dimanche de Iudica, ont pareillement
ir huβ geblindert. Ire erstlich genomen funff pillé sa maison. Ils lui ont pris d'abord cinq
seittenn speckh wollt sÿ zehenn gulldenn geben bandes de lard, et elle donnerait bien dix florins
das sie nicht mangeln sollt ……………………….. pour ne pas les avoir perdues ……………………. 12 # 10 s
Item mehr ire genomen 25 hammen die sindt De plus ils lui ont pris 25 jambons
funff und zwanzig bazenn und mehr werdt qui ont été estimés à vingt-cinq batz, et même plus,
gewessenn thuet im gellt …………………….. ce qui fait en valeur ……………………. 2 # 1 s 8 d
Item mehr Ir neun huenner sampt dem hann On lui a pris encore neuf poules avec le coq,
genomenn thut …………………………….. qui font ………………………………………… 1 # 10 s
Item mer ein haut weiβleder und ein par schuehen Et encore une peau de cuir blanc et une paire de chaussures,
genomen wollt 16 s gebenn das ire solche nit elle donnerait 16 s pour que ces biens
endtwerdt werdt wordenn andere schadenn ne lui aient pas été volés ; elle n'a pas éprouvé
ist ire nicht begegnet ………………………….. d'autres dommages ……………………………… 16 s



Hannβ Jacquateÿ sagt bÿ seinem eidt sÿ haben Hannβ Jacquateÿ déclare sous serment que
im uff gemelltenn tag *gemellte* schuze ime ein ce jour-là, lesdits soldats lui ont pris
wehr genomenn die ein gulldinn werdt une arme qui a été estimée valoir


gewessenn …………………………………… un florin …………………………………….. 1 # 5 s



Latet 23 # 2 s 8 d

A retenir 23 # 2 s 8 d



folios 9 v et 10
1C 2095_10
f°9 v
Item mehr ime genomen zwenn karren zaum De plus ils lui ont pris deux harnais,


vierzehenn huenner zwenn kaeβ und ett- quatorze poules, deux fromages, et des œufs ;
liche eÿer wollt 2 # gebenn dz er disse stu- il donnerait bien 2 #
ckhen wider hett ……………………………. pour retrouver cela …………………………… 2 #



Heinrich wilundt Johann Simon son zu Offe- Heinrich, fils de feu Johann Simon d'Offemont,
mont sagt bÿ seinem eidt gesagte schuz haben déclare sous serment que lesdits soldats,
ime uff gemellten Sonntag Iudica sein hus en ce même dimanche de Iudica, ont pillé sa maison.
geplindert Darinenn erstlich genomen ein Ils y ont pris d'abord un habit,
rockh ein korb mit eÿer Item ein komdenn und un panier d'œufs ; plus un collier d'attelage et
ein zaum Item vier schweinhamen Item zweÿ un harnais ; plus quatre jambons, et deux
huenner des alles schezt er uffs aller wenig- poules ; il en estime la valeur totale
ist werdt sein in gellt ………………………….. au minimum à ………………………….. 4 # 7 s 8 d
Keine andere schadenn ist ime mit dem Il n'a pas subi d'autres dommages
durchzug nit beschehen. lors de leur passage.



Uff gemelltem zeinstag denn 10n ermellts Le même jour, mardi 10 dudit mois de mai,
maÿ gonn Bawillier verfuegt und meiner je me suis rendu à Bavilliers et j'ai fait réunir devant moi
gnedigisten herren underthonnen zusamen les sujets de mes très nobles seigneurs,
fur mich berueffen lassen und inenn meiner gnedigen je leur ai exposé soigneusement [les ordres]
herren der Regierung gnugsamlich angezeigt de messieurs de la Régence ;
und demnach was einer jedern fur schadenn durch ensuite j'ai interrogé chacun d'eux, l'un après l'autre,
denn Reutter empfangen einer nach dem anderen sur les dégâts éprouvés à cause des cavaliers.
verhordt Die habenn gesagt wie harnoch volgt. Ils m'ont répondu comme suit.



Anthenius Bernhardt sagt beÿ seinem eidt am Anthenius Bernhardt déclare sous serment
Sontag Iudica seige ein Reutter genant Abraham que le dimanche de Iudica, un cavalier nommé
Lude mit zehen Pferdt im seinem hauβ glo- Abraham Lude a cantonné dans sa maison avec dix chevaux ;
ssiert gewessen ubernacht beÿ ime verbliben ils sont restés une nuit ;
ime zweÿ viertheil habern zu underhalltung il a donné deux quartes d'avoine à ses chevaux
und fuerterung seinenn pferdenn gebenn dz pour leur entretien et nourriture,
viertheil Preist 15 s thut …………………………. à 15 s la quarte, ce qui fait …………….. 1 # 10 s
Item fur heuw und strow so seine Pferden Pour le foin et la paille qu'il a eus pour ses chevaux,
gehapt ………………………………………….. en plus ………………………….. 10 s



Latet 8 # 7 s 8 d

A retenir 8 # 7 s 8 d



f° 10
Item mehr habenn die selben Reutter ime genomen En plus, les mêmes cavaliers lui ont pris
ein serg ein deckh ein weiβpfannenn ein karren un matelas, une couverture, une casserole, un harnais,
zaum zweÿ seil 1 sail 1 strigel Item zehen hienner deux cordes, 1 corde, 1 étrille ; plus dix poules,
Item ein sester eÿer Des alles inn gellt geschezt et un setier d'œufs. Le tout, qu'il estime
inn gellt ………………………………………….. valoir …………………………………….. 2 # 10 s
Item als er gonn Beffort ein wagen mit frucht Et lorsqu'il voulut mettre à l'abri à Belfort un chariot
flehen wellenn sindt ime die Reutter uff der de récoltes, les cavaliers l'ont attaqué sur la route
strassen bekomenn und ime denn wagen et lui ont saisi son chariot
sampt denn fruchtenn genomen daruff 2 f avec ses récoltes, dont 2 quartes d'avoine,
haber 2 f gerstenn und 5 sester waÿzenn 2 quartes d'orge et 5 setiers de blé.
genomenn Dise fruchten inn gellt ange- Ces récoltes estimées en argent
schlagen mit einem halbenn sittenn speckh …………… avec une demi bande de lard ……………….. 6 # 10 s



Befrogt under wellichem Reuttmeister dise Reutter Interrogé pour savoir quel chef commandait à ces cavaliers,
gelegen antwurdt er er wisse nit, dann er inn a répondu qu'il ne sait pas,
der Besazung zu Beffort gewessenn der selb reut- car il était en garnison à Belfort ; ce même chef d'escadron
meister der lasst sein zu- und nachnamen in seinem ne laisse pas écrire son nom de guerre ou de famille
lossement nicht schreibenn und wie er gehort sur son billet de logement, ni de quoi il fait partie,
so soll er ein gar rott angeschicht habenn. il a dû préparer une vraie rapine.



Hannβ vonn Könige sagt bÿ seinem eidt dise Hannβ von Könige déclare sous serment que ces cavaliers
Reutter habenn ime ein kue mezigen lassenn die lui ont fait abattre une vache,
ist funff Pfundt werdt gewessenn …………………… qui a été estimée cinq livres …………………… 5 #
Mehr ime genomen dreÿ sittenn speckh die seidt Ils lui ont pris aussi trois bandes de lard
6 Pfundt 16 schilling werdt gewessenn ………………. qui ont été estimées 6 livres 16 sols …………… 6 # 16 s
Item 1 sester haber 4 sester gerstenn 5 sester waÿzen Ils ont volé en plus 1 setier d'avoine, 4 setiers d'orge, 5 setiers de blé,
1 kessell ein rocklin und anderenn mehr leuwat 1 chaudron, un petit vêtement et plusieurs autres linges
sampt 7 huenner genomen dise stuckhen alles in avec 7 poules, tous ces biens pour
gellt angeschlagen ………………………………… une valeur de ………………………….. 6 # 6 s
Item zu der selbigen zeit seindt vierzehenn Pferden Et au même moment, quatorze chevaux
im seinem hauβ gelegen das hew und strow ont été logés dans sa maison ; le foin et la paille
so sÿ verbraucht 14 s werdt gewessenn, kein an- qu'ils ont consommés valaient 14 s ;
dere schadenn habenn sÿ ime *nit* zugefuegt …………… ils ne lui ont pas causé d'autres dommages ……….. 14 s



Latet 27 # 16 s

A retenir 27 # 16 s



folios 10 v et 11
1C 2095_11
f°10 v
Herr Peter Marchant Pfarher sagt beÿ seinem Messire Peter Marchant, curé, déclare sous
eidt die Reutter habenn ime woll fur 16 # serment que les cavaliers lui ont bien causé pour
schadenn zugefuegt fur alles, und wollt 16 # de dommages en tout, et qu'il aimerait
wil leiber 20 Pfundt *verlieren* ehe er wollt noch bien mieux perdre 20 livres plutôt que
ein sollichen durchzug vonn der gleichen Reutter d'attendre encore un tel passage des
erwartenn mêmes cavaliers 16 #



Befragt ob sÿ kein schadenn inn der kilche zu Interrogé s'ils n'ont pas causé de dégâts
Bawillier zugefuegt dans l'église de Bavilliers
Beantwurdt sÿ habenn S. Niclauβ inn der A répondu qu'ils ont donné un coup de hache
Kirche ein Streich mit einer axt im kopff geschlagen sur la tête de St Nicolas dans l'église,
und ein fenster zerschlagen sonsten in der kilche et brisé une fenêtre, mais que par ailleurs dans l'église
klein leider beschehen dan die Underthonnen alle il y a eu peu de dégâts, car les habitants
monsteranz ornata gonn Beffort gefleut. avaient mis à l'abri à Belfort tous les objets sacrés.



Heinrich Wurdt sagt bÿ seinem eidt dise ermellte Heinrich Wurdt déclare sous serment que lesdits
Reutter habenn ime vollgende stücke genomen cavaliers lui ont pris les biens suivants,
wie harnoch vollgt. comme s'ensuit :
Erstlich habenn sÿ ime dreÿ stücke rindtvieh ge- D'abord ils lui ont pris trois pièces de bétail,
nomenn eins zu Bawillier geschlagen und die l'une qu'ils ont abattue à Bavilliers, et
annder zwenn mit inen hinweg gefiert die sindt les deux autres qu'ils ont emmenées avec eux, elles ont
uffs wenigist 30 # werdt gewessenn …….. été reconnues valoir au moins 30 # …………..……. 30 #
Item mehr habenn sÿ ime genomen 1 sittenn sp- En plus ils lui ont pris une bande de lard,
eckh, sechs hammen und vier wurst Des alles six jambons et quatre saucisses. Le tout,
hett er nicht umb dreÿ Pfundt gebenn ………….. il ne l'aurait pas donné pour trois livres ……………. 3 #
Item mehr habenn sÿ ime genomen 5 viertheil Ils lui ont pris aussi 5 quartes
haber dz viertheil Preist 15 s thut ……………… d'avoine, la quarte coûtant 15 s, ce qui fait …… 3 # 15 s
Item mehr 4 enten thut in gellt ………………. Plus 4 canards qui valent ………………….. 12 s
Item 6 huenner thut ……………………. Plus 6 poulets, qui font ……………….. 12 s
Item im wol fur linwat genomen …………….. Ils lui ont bien pris encore en linge ………….. 2 # 10 s
Itemfur hew und strouw schaden zugefuegt ……….. Plus des dommages pour le foin et la paille …… 16 s
Ann dem thor ermelltes Heinrich Wurt huβ ist Sur la porte de la maison dudit Heinrich Wurt,
geschribenn Hannβ vonn Horn ferndricher il était écrit : "Hannβ von Horn, porte-enseigne,
XXVI Pferdt. XXVI chevaux".



Latet 57 # 5 s

A retenir 57 # 5 s



f° 11
Peter Zimerman sagt bÿ seinem eidt ermellte Peter Zimerman déclare sous serment
Reutter so uffgemellte tag Iudica ubernacht que lesdits cavaliers qui, en ce jour de Iudica,
zu Bawillier gelegen die habenn ime genomenn ont passé une nuit à Bavilliers, lui ont pris
Erstlich hienner 6 sampt dem hannen thuet …………. d'abord 6 poules avec le coq, ce qui fait …………… 18 s
Item allerleÿ huβrathen und lienwat genomen Plus divers ustensiles et linges ;
Des alles zu gellt angeschlagen werdt zu sein zu le tout peut être estimé
gellt ………………………………………………….. en valeur à …………………………………… 2 #
Item sÿ habenn ime wol fur 20 s heuw genomen ………… Ils lui ont bien pris aussi pour 20 s de foin ……….. 1 #
Sagt der bÿ ime glossiert gewesst der heist Jun- Il déclare que celui qui a cantonné chez lui
ckher Jacob Meÿer (er weist nit von wannen s'appelle le chevalier Jacob Meÿer (il ne sait pas d'où il est,
er ist er weisst dz der Junckher ein guette sprach il sait que ce chevalier parle une langue correcte,
redet aber seine dienner die sindt hessenn.) mais que ses serviteurs sont de Hesse).



Hannβ Hugell vonn Bawillier sagt bÿ seinem Hannβ Hugell de Bavilliers déclare sous serment
eidt dise reutter habenn ime fur fueterung que pour ce que ces cavaliers lui ont volé en fourrage
und was sÿ ime sonstenn als huenner unnd et autres choses, comme des poules,
allerleÿ rustung und warenden hab endwert divers équipements et biens,
wolt dreÿ Pfundt gebenn dz im ermellte stuckhen il donnerait trois livres pour que cela
nit entwerdt worden ………………………………… ne lui ait pas été volé …………………………. 3 #
Befragt under wellichem Reuttmeister dise reuter Interrogé sous quel chef se trouvaient ces cavaliers,
gelegen geantwurdt er hab dise Reutter befrogt il a répondu qu'il a demandé à ces cavaliers
wie ir Reuttmeister heise, sÿ haben doch nicht le nom de leur chef, qu'ils ont cependant refusé de le dire,
sagen wollen aber der Edelmann der bÿ ime gelege mais que le gentilhomme qui logeait chez lui
der hatt sich genänt Hannβ Hornn. a dit se nommer Hannβ Horn.



Hanβ Groβgerardt meÿer doselbst sagt bÿ seinem Hanβ Groβgerardt, maire dudit lieu, déclare sous serment
eidt die *Reutter die* uff Sonnatg Iudica zu Bawillier uber- que les cavaliers qui ont séjourné une nuit à Bavilliers,
nacht gelegen die habenn ime inn dem (?) des sÿ ime le dimanche de Iudica, lui ont volé et emporté … (?),
entwerdt unnd enttragen schezt er alles inn qu'il évalue en tout
einer Summa uff …………………………….. à une somme de ……………………………… 5 #



Latet 11 # 18 s

A retenir 11 # 18 s



folios 11 v et 12
1C 2095_12
f°11 v
Anna Bessat sagt bÿ irenn weiblichem trew er- Anna Bessat déclare sous son serment de femme
mellte Reutter so zu Bawillier gelegen seigendt que lesdits cavaliers qui ont logé à Bavilliers
bÿ ire und irem dochterman ungeuorlich dreissig -- chez elle et chez son gendre, environ trente chevaux
pferdt glossiert gewesst, habenn ire fur hew ont cantonné – lui ont pris, en foin,
haber und was sÿ sonsten ann lienwat und avoine, et ce qu'ils ont aussi volé en linge et
huβrathen endtwerdt unnd mit inenn ent- ustensiles, et emporté avec eux,
fuert und was sÿ sonsten zerschlagen alles zu et ce qu'ils ont démoli par ailleurs,
gellt bÿ irenn treuw wenigist ann- qu'elle estime pour le tout, selon son serment
geschlagen …………………………………….. valoir au moins ……………………………….. 3 #



Niclauβ Rullat vonn Bawillier sagt bÿ seinem Niclauβ Rullat de Bavilliers déclare sous serment
eidt gemelte Reutter habenn ime seine weÿher nechst que lesdits cavaliers lui ont vidé ses étangs
bÿ seinem huβ gezucht die tenschen auch zerrissen près de sa maison, ont ouvert des brèches dans les digues,
dieselben gefiecht und ime darinenn entwerdt les ont pêchés et y ont volé
200 karpffen das hundert Preist 8 # vonn vogt 200 carpes, à 8 # le cent,
vonn Essars gekaufft ……………………………… achetées au bailli d'Essert ………………………. 16 #
Item ime 6 sester waÿzenn unnd rockhen 1 pitschet Ils lui ont volé aussi 6 setiers de blé et seigle, 1 bichot
habernn 2 ketlin 1 windt und allerleÿ eissen d'avoine, 2 petites chaines, un cric et divers outils en fer ;
werckhen entwert schezt er des alles sampt *edtliche* imen- il estime le tout, avec plusieurs ruches
korb so sÿ ime zerschlagen ……………………………… qu'ils ont détruites, à ………………………. 14 # 8 s
Item denn schadenn seiner zerrissenen weÿer khan Quant aux dégâts causés aux digues de ses étangs
er nit umb 3 Pfundt wider machen …………………… il ne peut pas les réparer à moins de 3 livres ……. 3 #



Heinrich Joffroÿ sagt bÿ seinem eidt die Reutter Heinrich Joffroÿ déclare sous serment que les cavaliers
so beÿ ime ubernacht gelegen haben ime entwert qui ont passé une nuit chez lui, lui ont volé
5 sester habbern 5 hienner ein kaeβ Item mehr 5 setiers d'avoine, 5 poules, un fromage ;
habenn sÿ ime ein halbenn wagen mit heuw en plus, ils lui ont pris une demi charrette de foin.
genomenn Item mer ime etliche leibrodt gessen Ils lui ont aussi mangé quelques miches de pain,
und was sÿ nicht gessenn dz habenn sÿ hinweg et ce qu'ils n'ont pas mangé, ils l'ont emporté avec eux.
getragen Des alles schezt er uff dz wenigist werdt Tout cela, il l'estime valoir
zu sein 3 # 16 s …………………………………… au moins 3 # 16 s ……………………………. 3 # 16 s
Ermellte unnderthonnenn wisse nicht wie Ledit sujet ne sait pas
der Reuttmeister obgemellter Reutter geheisst. comment s'appelle le chef de ces cavaliers.



Latet 40 # 4 s À retenir 40 # 4 s

f° 12
Uff gemelltenn 10n tag ermelltes monats Le même jour, le 10 du mois de mai,
maÿ hab die gemeindt zu Buc gonn Bawillier j'ai fait convoquer devant moi à Bavilliers
fur mich bescheidenn die sindt gehorsamlich er- la communauté de Buc ; les habitants se sont obligeamment
scheinen. Demnach hab ich Iren meiner gne- présentés ; je leur ai ensuite convenablement exposé
digen herren der Regierung beuelch genug- les ordres de messieurs de la Régence,
samlich annzeigt unnd einem iedenn was et ai demandé à chacun d'entre eux
ime fur schadenn durch herzog Wollffgang durch- quels dommages il avait éprouvés du fait du passage
ziehendenn Reutter oder fuoβknechten zugefuegt des cavaliers ou des fantassins du duc Wolfgang,
und under wellichem reutter die selbenn gelegen et sous quel chef ceux-ci
befragt. se trouvaient.



Erstlich sagenn die gemeindt die teutsch reutter Ils m'ont d'abord dit que les reîtres allemands
habenn inn der kirchen etliche meβgewannt or- ont pris dans l'église quelques chasubles et objets sacrés,
nata sampt etlichen deckhen uff denn alltern genomen avec des nappes sur les autels.
Des schezen sÿ alles uff vier und zwanzig Pfundt Ils estiment que l'ensemble peut valoir
werdt sein ………………………………………….. vingt-quatre livres ……………………….. 24 #
Mehr habenn sÿ den tauffstein zerschlagenn, En outre les cavaliers ont fracassé les fonts baptismaux,
ire Pferdt inn die kirch gefiert und selbs inn introduit leurs chevaux dans l'église,
der kirchenn geessen ………………………….. et eux-mêmes ont mangé dans l'église …………. 10 #
Item sÿ habenn auch dz Creuz zerschlagen welliches Ils ont aussi brisé la Croix,
mer dann 10 # costet hatt …………………………. qui avait coûté plus de 10 # …………………… 10 #
Befrogt wie derselbenn Reutter Reuttmaister Interrogés sur le nom des chefs de ces cavaliers,
geheissenn geantwurdt sÿ wisstenn nit dann ont répondu qu'ils ne savaient pas, car
sÿ ire namen uff ir lossement do sÿ glossiert leurs noms n'étaient pas inscrits
wordenn nit geschribenn. sur les logements où ils cantonnaient.



Alix des Johann Steffen wittwe vonn Buc sagt bÿ Alix, veuve de Johann Steffen, de Buc, déclare
irenn weiblichem treuw ermellte Reutter haben sous son serment de femme que lesdits cavaliers
ir ire huβ *verbrant* und was sÿ gehapt alles ont incendié sa maison, et brûlé tout ce qu'elle y avait ;
darinenn verbrannenn fur sollichen schadenn wolt devant de telles pertes,
sÿ gernn hundert guldenn gebenn dz ir huβ elle donnerait volontiers cent florins
und dz huβrathen nicht darinenn verbrenen pour que sa maison et ses biens qu'elle contenait
verwordenn ……………………………………… n'eussent pas brûlé ……………………… 125 #



Latet 169 #

A retenir 169 #



folios 12 v et 13
1C 2095_13
f°12 v
Jacob Petit meÿer zu Buc sagt bÿ seinem eidt Jacob Petit, maire de Buc, déclare sous serment
ermellte Reutter haben ime endtwerdt erst- que lesdits cavaliers lui ont volé d'abord
lich zwolff sester gerstenn und habbernn ………….. douze setiers d'orge et avoine ……………… 3 #
Item sechs huenner sampt dem hann ………….. Plus six poules avec leur coq ……………… 1 #
Item allerleÿ huβrathen endtwerdt des er nicht gern Plus divers ustensiles dont il ne voudrait pas
umb 3 # mangeln wollt ……………………… se démunir pour 3 # …………………………. 3 #
Item seinem Bruder habenn sÿ ime am halβ ein En outre, ils ont pris à son frère, [dans une bourse] à son cou
deckennpfenig genomen ………………………… un dickpfenig ……………………. 8 s 4 d
Item habenn ime ungeuorlich ein wagen mit hew En plus, ils ont consommé
geessen ………………………………….. environ une charretée de foin ……………….. 1 #
Item mehr hatt er denn ersten Reutter franzossen Il a aussi acheté pour les premiers cavaliers français
sibenn moβ weins kaufft thut ……………………. sept mesures de vin ………………….. 16 s 4 d



Clade Remont sagt bÿ seinem eidt die teutschen Reutter Clade Remont déclare sous serment que les reîtres allemands
habenn ime ein stuetroβ und ein roβ endwertdt we- lui ont volé une jument et un cheval,
liche er nicht umb 20 # gebenn …………………… qu'il n'aurait pas donnés pour 20 # …………………. 20 #
Item die franzossenn und die teutschen reutter haben ime Les cavaliers français et allemands lui ont volé aussi
dreÿssig sester habber entwert und weder heller noch trente setiers d'avoine, et ne lui en ont
pfenig darumb gebenn ……………………….. donné ni sou ni maille …………………. 7 # 10 s
Item mehr habenn sÿ die franzossenn und schwarz- En plus, lorsqu'ils sont venus par deux fois,
reutter wie sÿ under zweÿen mallen bÿ ime gelegen les français et les cavaliers noirs
habenn ime 12 huenner endtwerdt ………………… lui ont volé douze poulets …………………. 1 # 16 s
Item ein sittenn speckh ……………………….. Plus une bande de lard …………………… 2 # 10 s
Item mehr hatt er sechs moβ weins inen gonn Il est allé aussi leur chercher à Héricourt six mesures de vin
Elicourt gehollt die selb bezallt sonsten getreu- qu'il a lui-même payées,
wet ime sein huβ zu verbrennenn ……………. sinon ils promettaient de brûler sa maison ……… 14 s
Item mehr ime allerleÿ lauwat genomen schezt Ils lui ont pris encore diverses pièces de linge,
desselbig mit einem halbenn wagen heuw …………… Qu'il estime, avec une demi-charrette de foin, à ……. 2 #



Latet 43 # 14 s 8 d

A retenir 43 # 14 s 8 d



f° 13
Hannβ Fourqua sagt bÿ seinem eidt die Reutter und Hannβ Fourqua déclare sous serment que les cavaliers et
franzossenn habenn ime funff sester haber 8 hue- les Français lui ont consommé cinq setiers d'avoine,
ner zwo gänssenn unnd ein halb wagen mit hew 8 poules, deux oies, et un demi-chariot de foin,
verbrauchen das alles inn gellt angeschlagen ………… qu'il estime pour le tout valoir …………….. 7 # 10 s
Mehr habenn ime die schwarzreutter in seinem Les cavaliers noirs lui ont pris aussi,
seckel genomen 3 s, ine nackat uβgezogen Item so hat dans sa bourse, 3 sols ; ils l'ont complètement dévêtu.
er inen auch fur 3 s wein zu Ellicourt kauffen De plus, il a dû aller leur acheter à Héricourt
muessen ……………………………………….. pour 3 s de vin ……………………………. 6 s
Weitter sagt er sein fraw seige ein kundtpeterin Il déclare ensuite que sa femme venait d'accoucher
gewessen die frannzossenn habenn sÿ uβ ir peth et que les Français l'ont chassée de son lit,
gejagt, unhandtlich mit ire umbgang. c'était cruel dans son état.
Item mehr habenn sÿ ime endtwerdt ein halbenn Ils lui ont encore volé
sittenn speckh ………………………….. une demi-bande de lard ……………………. 1 #



Claude Poinchon zu Buc sagt bÿ seinem eidt die Claude Poinchon de Buc déclare sous serment
Reutter unnd frannzossenn habenn ime als sÿ que les cavaliers et les Français,
under zweÿenn malen bÿ *ime* gelegen 4 sester habber lorsqu'ils ont été chez lui par deux fois,
genomen ………………………………………. lui ont pris 4 setiers d'avoine ………………… 1 #
Item mehr ime endtwerdt 10 sester waÿzenn …………. Plus encore 10 setiers de blé …………….. 4 #
Item mehr ein sackh sampt dreÿenn sester erbwaiβ Et encore un sac avec trois setiers
endtwerdt ……………………………………………. de gesses …………………………….. 27 s
Item ime allerleÿ leuwat, ziech sackh hembder und Plus divers linges, toiles, sacs, chemises et autres choses
dergleichen uffs wenigst zu gellt angeschlagenn ………. de ce genre, qu'il évalue au moins à ………………. 2 #
Item mehr ein sittenn speckh und ander gerentner Plus encore une bande de lard et d'autres viandes salées,
flaisch sampt einem schmerleib endwert die avec un pain de saindoux,
wollt alles nit gernn umb zwenn gulldenn qu'il n'aurait pas volontiers cédés
manglenn …………………………………….. pour deux florins ……………………….. 2 # 10 s
Item mehr genomen mit dem hann 25 huenner Ils lui ont pris encore 23 poules avec le coq,
und 2 entenn …………………………………… et 2 canards …………………………………. 2 # 15 s



Latet 22 # 8 s

A retenir 22 # 8 s



folios 13 v et 14
1C 2095_14
f°13 v
Jacob Febure sagt bÿ seinem eidt die schwarz Jacob Febvre déclare sous serment que les cavaliers
reutter habenn ime 14 sester haber genomen ……….. noirs lui ont pris 14 setiers d'avoine …………… 4 #
Item 3 sitenn speckh …………………. Plus 3 bandes de lard …………………….. 6 #
Item dreÿzehenn huenner mit dem hann …………. Plus treize poules avec le coq ………………. 1 # 19 s
Item ime ein kessel entragen……………….. Ils ont aussi emporté une marmite …………. 2 #
Item mehr habenn sÿ ime ein halb wagenn Ils lui ont encore pris une demi-charrette de foin
mit hew so sÿ ir Pferden gebenn genomen ……… qu'ils ont donné à leurs chevaux ……………… 15 s
Item allerleÿ warende haber als kleinott leuwat Plus divers biens, comme des bijoux, du linge,
hossenn unnd dergleichen so er uff dz wenigist schezt …… des chausses et autres de ce genre, estimés au moins à …. 3 #
Item 1 schmer leib ………………….. Et encore 1 pain de saindoux …………………. 12 s



Hanβ Hecht vonn Buc sagt bÿ seinem eidt die Hanβ Hecht de Buc déclare sous serment
Reutter habenn ime endtwerdt Erstlich die que les cavaliers lui ont dérobé – d'abord
franzossenn habenn ime ein kalb geschlagen ………. les Français lui ont abattu un veau …………….. 2 #
Item mehr habenn ime die schwarz Reutter und En plus, les cavaliers noirs et
franzossenn genomenn 26 huenner und den les Français lui ont pris 26 poules
hann thut …………………………….. et le coq, ce qui fait ……………………….. 3 # 19 s
Item mehr 12 sester haber und 10 sester wayzen En plus, ils ont pris 12 setiers d'avoine
genomen ………………………………. et 10 setiers de blé ………………………. 7 #
Item mer habenn sÿ ime 2 peth unnd 2 kissenn Ils ont emporté encore 2 lits et 2 coussins,
endfuert wolt vil lieber 12 Pfundt verloren pour lesquels il aurait mieux aimé
habenn ……………………………………. perdre 12 livres ………………………….. 12 #
Item ime allerhanndt huβrathen genomen ………… Et ils lui ont pris toute sorte d'ustensiles ……….. 4 #
Item ime 2 sitenn speckh endtwerdt ……………… Plus encore 2 bandes de lard ……………….. 4 #
Item fur 4 pfundt leunwat und mehr geno- Ils lui ont volé aussi pour 4 livres de linge,
menn ………………………………………… et même plus …………………………… 4 #



Latet 55 # 5 s

A retenir 55 # 5 s



f° 14
Jacob Mundtrischer vonn Buc sagt bÿ seinem Jacob Mundtrischer de Buc déclare sous serment
eidt die Reutter und franzossenn als die under que les cavaliers et les Français, lorsqu'à
ettlichen malenn bÿ ime gelegen genomen unnd ent- plusieurs reprises ils ont logé chez lui,
fuert 18 sester habber ………………………………. lui ont pris et emporté 18 setiers d'avoine …….. 4 # 10 s
Mehr 16 huenner und ein hann genomen …………. Plus 16 poules et un coq ……………… 2 # 8 s
Mehr ime genomen 1 kupfferrin [un mot manque] ein kessel Plus 1 [ …..] en cuivre, une marmite,
1 weiβplechin flesch und andere huβrathen une cruche en fer blanc et d'autres ustensiles.
Wollt gernn dreÿ Pfundt gebenn dz er s wider Il donnerait volontiers trois livres
hette ……………………………………………. pour rentrer en leur possession ……… 3 #
Item mehr habenn sÿ ime allerhandts leinwat Ils lui ont volé encore divers linges,
endtwerdt schezt er zu gellt ……………………. qu'il estime valoir …………………… 2 #



Peter Hecht vonn Buc sagt bÿ seinem eidt seige Peter Hecht de Buc déclare sous serment
ime durch die Reutter und franzossenn 12 qu'il lui a été pris par les cavaliers et les Français
sester haber under ettlichen malenn wie sÿ zu 12 setiers d'avoine, lorsqu'à plusieurs occasions
Buc gelegen genomen …………………………. ils ont cantonné à Buc …………………. 3 #
Item mehr 6 sester waÿzenn …………………. Plus 6 setiers de blé …………………….. 2 # 8 s
Item acht huenner 1 hann 3 ganβ und 1 endt ……… Plus huit poules, 1 coq, 3 oies et 1 canard ……… 1 # 19 s
Item ime allerhanndt huβrathen sampt ettlichen Plus divers ustensiles, avec beaucoup de textile
leinwat und essenden speiβ sampt dem hew et des denrées alimentaires, et avec le foin
fur ire pferden uffgangen ……………………. consommé par leurs chevaux …………… 2 #



Cladat Vernenat vonn Buc sagt bÿ seinem eidt Cladat Vernenat de Buc déclare sous serment
die franzossenn und teutsch reutter seigen zwo que les cavaliers français et allemands ont passé
nacht bÿ ime gelegen iren 10 sester haber geben deux nuits chez lui, et qu'il a dû
muessenn ……………………………… leur donner 10 setiers d'avoine ……………….. 2 # 10 s
Item acht sester waÿzenn entfuert …………. Ils ont aussi emporté huit setiers de blé ………….. 3 # 4 s
Item 13 huenner 1 han 2 enten ………………… Plus 13 poules, 1 coq, 2 canards ……………… 2 # 8 s
Item 200 eÿer genomen ………………………. Plus 200 œufs …………………………….. 16 s




Latet 30 # 3 s

A retenir 30 # 3 s



folios 14 v et 15
1C 2095_15
f°14 v
Heinrich Werichen vonn Buc sagt bÿ seinem eidt Heinrich Werichen de Buc déclare sous serment
die franzossen und teutschreutter seindt under que les Français et les reîtres allemands ont logé
zweÿenn mallen zu Buc gelegen ime endwerdt 8 par deux fois à Buc, ils lui ont volé
sester habber …………………………… 8 setiers d'avoine …………………….. 2 #
Item mehr ime endtwerdt 5 sester waÿzenn ………… Plus 5 setiers de blé ……………………. 2 #
Item mehr 14 huenner 2 hannen 2 genβ 4 endten ……. Plus 14 poules, 2 coqs, 2 oies, 4 canards ……… 3 # 6 s
Item ime allerleÿ huβrathen kessel, etc und dergleichen Plus divers ustensiles, marmites, etc, et autres de ce genre
sampt ettlichen lilachen und ein kiβ des alles mit avec plusieurs draps et un coussin, l'ensemble
ein halb wagen mit heuw so ire roβ geessen zu gelt avec une demi-voiture de foin que leurs chevaux
anschlagen ………………………………………….. ont consommé, estimé valoir …………………. 4 #



Herr Siluester vonn Wanire Pfarherr zu Buc Messire Silvester von Wanire, curé de Buc,
sagt bÿ seinem eidt die Reutter und franzo- déclare sous serment que les cavaliers et les Français
ssenn haben ime die zwo nacht die sÿ zu Buc ge- lui ont volé, lors des deux nuits où ils ont cantonné
legen 16 sester haber entwerdt ………………….. à Buc, 16 setiers d'avoine ……………………… 4 #
Item ein sester bonnen ……………………… Plus un setier de fèves ……………………. 8 s
Item ime ein kalb entwerdt …………………… Et ils lui ont volé un veau …………………. 1 # 10 s
Item ime allerleÿ huβrathen entwerdt des schezt Encore divers ustensiles,
er zu gellt ……………………………… qu'il évalue à ……………………… 4 #
Item 10 huenner und 2 kapponen zu gellt werd ……… Plus 10 poulets et 2 chapons, estimés à ………….. 1 # 18 s
Item ime allerhanndt leunwat und ettlichen wer- Et encore diverses pièces de toile et de nombreux engins
ckhzeug so er zu spineln gebraucht ……………… qu'il emploie pour filer …………………. 4 #



Heinrich Mundtrischer sagt bÿ seinem eidt die Reutter Heinrich Mundtrischer déclare sous serment que les cavaliers
und franzossenn habenn ime ein roβ gestollen so et les Français lui ont dérobé un cheval,
4 # werdt gewest …………………………….. qui a été estimé 4 # ………………………… 4 #
Item mehr ein rindt kalb …………………… Plus un veau ………………………….. 3 #
Item 5 sester gerstenn ………………………… Plus 5 setiers d'orge ……………………… 1 # 5 s



Latet 35 # 7 s

A retenir 35 # 7 s



f° 15
Item 16 huenner ……………………………. Plus 16 poulets ………………………………… 2 # 8 s
Item 3 enten genomen ……………………… Et pris 3 canards ………………………………… 9 s
Item ime allerleÿ leuwat und huβrathen ent- Ils ont encore emporté diverses pièces de linge et des ustensiles,
tragen sampt dem heuw so ire pferdt bÿ ime avec le foin que leurs chevaux ont mangé et utilisé
geessen unnd verbraucht schezt er zu gellt ……….. chez lui, ce qu’il estime valoir …………………….. 1 # 15 s




Heinrich Bidaul zu Buc sagt bÿ seinem eidt die Heinrich Bidaul de Buc déclare sous serment
Reutter unnd franzossenn habenn ime als sÿ que les cavaliers et les Français, lors des deux fois
under zweÿenn maln zu Buc gelegen genomen où ils ont cantonné à Buc, lui ont pris
und entragen allerleÿ leuwat des alles er zu glt et emporté divers linges,
angslagen ……………………………………… qu’il évalue tout ensemble à ……………………. 2 #
Item mehr habenn die Pferdt ime ein wagen mit En outre, leurs chevaux lui ont mangé
heuw geessen ……………………………………. une charretée de foin …………………………… 1 # 5 s



Weitter so sagt die gemeindt sÿ habenn denn Ensuite les gens de la communauté déclarent
Reutter und franzossen sibennthalb omen weins qu’ils ont dû acheter, pour les cavaliers et les Français,
kauffenn muessen sonstenn hetten sÿ inen six ohms et demi de vin, sans quoi ceux-ci
ire heusser verbrent und solches nicht furkomen auraient brûlé leurs maisons, et pour éviter cela,
habenn sÿ denn selben wein gekaufft aber ein- ils ont acheté ce vin ; mais ils n’en ont eu aucune compensation
iche ergezlicheit durch disen reutter, vil we- de la part de ces cavaliers,
niger vonn denn franzossen beschehen , thut zu gelt ………… et encore moins des Français ; ce qui fait ………………. 13 #




Latet 20 # 17 s

A retenir 20 # 17 s





Somarum durch die schwarz Reutter unnd franzo- Somme des dommages éprouvés du fait des cavaliers noirs et
ssen denn underthonnenn im meÿerthumb Banvill- des Français par les sujets de la mairie de Bavilliers
ier und Buc zugefuegt schadenns wie obgnugsam et Buc, comme ils sont rapportés en détail ci-dessus,
uβgefuegt, thut zu gellt. soit une valeur de ……



[pas de total ]



folios 15 v et 16
1C 2095_16
f°15 v
Uff *denn elfften* Maÿ diβ lauffendenn neun Le onze mai de l’année courante [mille cinq cent]
und sechzigisten Jahrs seindt wir der Langmeier soixante et neuf, nous le grand maire
inn der Asisse unnd ich welliche langmeier mir de l’Assise et moi-même, lequel grand maire m’a
zu gebenn wordenn gonn Chastenoÿ ankomen autorisé (?), nous sommes venus à Châtenois,
die gemeindt doselbst fur unnβ berueffen lassen avons fait convoquer devant nous la communauté de ce lieu,
demnach habenn wir unserer gnedigen herrenn der puis, suivant les ordres de nos nobles seigneurs
Regierung befelch Was inen durch durch de la Régence à propos des dommages éprouvés
herzog Wollffgang Pfalzgraue am Rhein du fait du passage des cavaliers ou des fantassins
durchziehendenn Reutter oder fuoβknecht du duc Wollffgang, comte palatin du Rhin,
fur schadenn zugefuegt und ein jeder nach nous avons écouté et interrogé les habitants
dem anderem verhort unnd befrogt. l’un après l’autre.




Steffann vonn Bermont sagt bÿ seinem eidt Steffann von Bermont déclare sous serment
es seigen ein fanne schwarzreutter inn dem dorff qu’un escadron de cavaliers noirs a cantonné au village
zu Chastenoÿ (weist nicht uff wellichem tag) gelegen de Châtenois (il ne sait plus quel jour) ;
waist auch nicht wie der Reuttmeister oder fent- il ne sait pas non plus comment se nomme le chef d’escadron
richer geheist habenn ime sechzehen sester haber ou le porte-enseigne ; ils lui ont pris seize
genomen ………………………………………….. setiers d’avoine ………………………………………. 4 #
Mehr habenn sÿ ime entwerdt 10 huenner yedes Ils lui ont aussi volé 10 poules, chacune
Preist 3 s thut …………………………………….. coûtant 3 s, ce qui fait ……………………… 1 # 10 s
Mehr habenn sÿ ime allerleÿ sail genomen, Ils lui ont pris encore plusieurs cordes,
sampt dem heuw so sÿ ime verbraucht zu avec le foin qu'ils ont utilisé,
gellt angeschlagen …………………………… estimés valoir …………………………… 1 # 10 s
Mehr habenn ime die franzossen sampt einem En plus, les Français lui ont volé en même temps
hellepart entwerdt er dasselbig zu gellt …………….. une hallebarde, qu'il estime à …………………….. 1 # 16 s




Peter Meliere sagt meinem eidt als ein Peter Meliere déclare sous [son] serment que lorsqu'un
teutsch Reuttmeister inn seinem huβ übernacht chef d'escadron allemand a cantonné dans sa maison pour la nuit,
gelegen waisst er nicht wie er heisst hat 24 -- il ne sait pas comment celui-ci s'appelle --
pferdt inn seinem hauβ gestellt gehapt, ha- il a installé 24 chevaux dans sa maison,
benn ime allerleÿ fleisch speckh entwerdt et qu'on lui a volé diverses pièces de viande et de lard,
schezt dasselbig zu gellt ……………………………. qu'il évalue à …………………………………………… 1 # 5 s
Item habenn ime 40 huenner entwerdt …………………. On lui a volé aussi 40 poules ………………….. 6 #
Item mehr habenn ermellte zwenn omen wein Les mêmes ont eu aussi deux ohms de vin,
gehapt denn omen Preist 2 # thut ………………… à 2 # l'ohm, ce qui fait …………………….. 4 #



Latet 20 # 1 s

A retenir 20 # 1 s



f° 16

Item mehr habenn sÿ ime 2 sackhen endtwerdt zu En plus ils lui ont volé deux besaces,
gellt angeschlagen ………………………………… estimées valoir ……………………………… 12 s
fur der roβ fueterung ………………………… pour la nourriture des chevaux ………………… 1 # 4 s
Item mehr habenn sÿ inen genomen zweÿ pit- Ils lui ont encore pris deux bichots
schet habber zu gellt …………………………… d'avoine, valant …………………………. 12 #
Weiter sagt die franzossenn habenn ime Le déposant déclare ensuite que les Français
sein seckel am hallβ genomen darinenn 3 lui ont pris sa bourse autour du cou, dans laquelle
# gewessen gleichergestallt seiner muetter il y avait 3 # ; et semblablement à sa mère,
seckel auch genomen darinenn auch dreÿ # une bourse où se trouvaient
gewessen ………………………………………… aussi trois # ………………………………… 6 #




Mehr habenn die franzossen seinem bruder En plus les Français ont volé à son frère
schechzehen bar schuehen die er gonn Beffort zu flehnen seize paires de chaussures qu'il envisageait de transporter à Belfort,
understandenn vor seinem hauβ uff dans une charrette devant sa maison ;
einem wagen endtwerdt die schezt er zu gellt …………….. il évalue cela à ……………………………. 4 # 16 s



Item seiner fraw allerleÿ leunwat sampt Volé encore à sa femme diverses pièces de linge,
einem roβ endtwerdt zu gellt angeschlagen …………….. avec un cheval, le tout estimé valoir ………………



Habenn sich die franzossenn nicht ersettig la- Mais les Français ne s'en sont pas satisfaits :
ssenn besonder ine gefengklich genomen ils l'ont fait prisonnier,
gebundenn geschlagen unnd gestossen ine biβ ligoté, fouetté et battu,
gonn Dambenoÿ inn die herschafft Mumpel- et emmené jusqu'à Dambenois, dans la seigneurie
gart gefuert, unnd daselbst wider gelediget de Montbéliard ; là, ils l'ont libéré
souer er schwere dz er nimmermer Catholische à condition de jurer qu'il n'aurait jamais recours à la justice catholique,
send welle, welliches er nit thun, der- ce qu'il a refusé de faire ;
wegen sÿ ine mit einem pengel geschlagen und c'est pourquoi ils l'ont frappé avec un bâton
ledig wider gelassen. avant de le libérer.



Latet 41 # 7 s

A retenir 41 # 7 s [total exact : 41 # 12 s]



folios 16 v et 17
1C 2095_17
f°16 v
Claude weilandt Fourqua Belseigneur seligen Claude, veuve de feu Fourqua Belseigneur,
widw sagt bÿ irem weiblichem treuw es seigen déclare sous son serment de fidélité de femme
disser Reuttern sibenn sampt irenn pferden que ces cavaliers étaient sept, avec leurs chevaux,
inn irem huβ gelegen Ire genomen 7 huenner logés dans sa maison ; ils lui ont pris 7 poules,
1 sester haber 4 leibrott zwo moβ schmalz 1 setier d'avoine, 4 miches de pain, deux mesures de saindoux
unnd amkenn sampt denn hapfen entragen mit et de beurre fondu, emportées avec les pots,
dem heuw unnd straw so mit denn Pferden avec le foin et la paille consommés pour leurs chevaux,
uffgangen alles zu gellt angeschlagen thut ………………… le tout pour une valeur estimée à ………………………. 2 # 19 s



Sigmundt Scherer sagt bÿ seinem eidt es seigen 7 Sigmundt Scherer déclare sous serment qu'il y avait 7
Reuter sampt den selbenn Pferdenn bÿ ime cavaliers avec le même nombre de chevaux
ubernacht gelegen ime anndere Reutter die al- logés chez lui pour la nuit, et que d'autres cavaliers,
enthalben inn dem dorff glossiert qui étaient cantonnés et fourrageaient partout dans le village,
und foriert gewessenn mit den seinenn in lui ont volé avec les siens,
einem spichel entwerdt 40 sester haber 2 dans un grenier, 40 setiers d'avoine, 2
sitenn speckh zwenn Pfanen und 16 huenner bandes de lard, deux poêles et 16 poules ;
mit dem stalmuedt der Pferdenn auch 100 avec l'établage des chevaux et aussi 100
schaub ime genomen und inn Peter Jehandeÿ bottes de paille qu'ils lui ont prises et brûlées
offen verbrent dz alles zu gellt geschezt unnd dans le fourneau de Peter Jehandeÿ, le tout est estimé
angeschlagen uff dz ringest …………………….. valoir au moins …………………………………… 17 # 17 s




Peter Ballat zu Chastenoÿ sagt bÿ seinem Peter Ballat de Châtenois déclare sous serment
eidt disen teutschreutter seigenn beÿ ime que ces cavaliers allemands étaient quatre
vier sampt iren Pferdenn ubernacht gelegen à loger chez lui pour la nuit, avec leurs chevaux,
ime entwerdt vier huenner ein hann 4 qu'ils lui ont volé quatre poulets, un coq, 4
sester habern ein omenn essig ufs getrun- setiers d'avoine, et consommé un ohm de vinaigre,
cken sampt dem stalmuet alles ann- avec l'établage
geschlagen zu gellt …………………………. pour une valeur totale estimée à ……………………… 2 # 14 s



Latet 23 # 10 s

A retenir 23 # 10 s



f° 17

Steffan Felix zu Chastenoÿ sagt bÿ seinem eidt Steffan Felix de Châtenois déclare sous serment
disser Reuttern seÿenn ir funff sampt der selbenn que ces cavaliers étaient cinq, avec le même nombre
rentPferdenn mit sampt *dreÿenn traggen* Pferden by ime de chevaux de selle, et aussi trois chevaux de charge, logés
gelegenn ime genomen 1 huenner 1 hann 10 ellen chez lui ; ils lui ont pris 1 poule, 1 coq, 10 aunes
lienduech und ein ellenn gar rein duech ein linlache de toile et une aune de toile à torchons, un drap,
1 hilzerin flesche sampt dem stalmuedt der Pferden un récipient en bois, tout cela, avec le logement des chevaux,
alles angeschlagen ……………………………………. estimé à ………………………………………………………. 2 # 11 s




Groβhannβ Melliere zu Chastenoÿ sagt bÿ seinem Groβhannβ Melliere de Châtenois déclare sous serment
eidt die Reutter die habenn ime endtwerdt 1 hann que les cavaliers lui ont volé 1 coq,
2 huenner 1 laibrott alles zu gellt angeschlagen …………. 2 poules, 1 miche de pain, le tout évalué à ……………….. 11 s




Hannβ Credo zu Schastenoÿ sagt *by seine eidt* disser Reutter seigen Hannβ Credo de Châtenois déclare *sous serment* qu'il y avait
22 Pferdt sampt der selbenn reuttern by ime gelegen 22 chevaux avec autant de cavaliers logés chez lui ;
Ime genomen 4 sester rockhen vierthalb sester ha- ils lui ont pris 4 setiers de seigle, trois setiers et demi
bernn 17 huenner mit dem hann 20 omen essig und d'avoine, 17 poules avec le coq, 20 ohms de vinaigre et
6 leibrodt was sÿ nicht gessenn mit inen gefiert 6 miches de pain ; ils ont emporté avec eux ce qu'ils n'avaient pas mangé ;
mit dem stallmuedt obgemellter pferdenn alles avec le logement desdits chevaux, le tout
zu gellt geschezt ………………………… est estimé valoir ………………………………….. 8 # 6 d




Nicolas Pelloz zu Chastenoÿ sagt bÿ seinem eidt es Nicolas Pelloz de Châtenois déclare sous serment
seigen 26 Reutter die habenn reutt unnd wagenpferden qu'ils étaient 26 cavaliers, qui avaient 34 chevaux
34 gehapt bÿ ime gelegen Ime genomenn 14 sester haber de selle et de trait, logés chez lui ; ils lui ont pris 14 setiers d'avoine,
4 sester gerstenn anderthalb sittenn speckh ein hapfen 4 setiers d'orge, une bande de lard et demie, un pot
mit ancken hundert eÿer 14 huenner und ein han de beurre, cent oeufs, 14 poules et un coq,
edtliche eissenn werckhen sampt dem stalmiedt alles et de nombreux outils en fer ; le tout, avec l'établage,
zu gellt angeschlagen …………………………………… est évalué à …………………………………………….. 12 #




Hannβ Quelleur zu Chastenoÿ sagt bÿ seinem eidt Hannβ Quelleur de Châtenois déclare sous serment
disser Reutter seigen 22 mit sampt derselbenn Pferden que ces cavaliers étaient 22 avec autant de chevaux
ubernacht beÿ ime gelegen Ime endtwerdt wie volgt logés chez lui pour la nuit ; ils lui ont volé, comme suit,
erstlich 16 sester haber drithalb sittenn speckh 14 huener d'abord 16 setiers d'avoine, deux bandes de lard et demie, 14 poules



Latet 23 # 2 s 6 d

A retenir 23 # 2 s 6 d



folios 17 v et 18
1C 2095_18
f°17 v
unnd 2 hann 100 eÿer 3 kaeβ Item ettliche betzieche et 2 coqs, 100 oeufs, 3 fromages ; plus des couvre-lits ;
mit dem stalmuet der pferdt zu gellt angeschlagen tout cela estimé en argent, avec le logement des chevaux,
thut ………………………………………………….. fait ………………………………………………. 10 #



Peter unnd Richart Felix gebruedern zu Chastenoÿ Les frères Peter et Richart Felix, de Châtenois,
sagen beÿ irenn eÿden es seÿgen 15 Reutter sa- déclarent sous serment qu'il y avait 15 cavaliers,
mpt derselbenn Pferdenn bÿ iren ubernacht gele- avec autant de chevaux, cantonnés chez eux pour la nuit ;
genn. Innenn genomen 5 sester haber 2 sester ger- ils leur ont pris 5 setiers d'avoine, 2 setiers d'orge,
stenn 5 huenner unnd ein hann ales mit dem 5 poules et un coq, le tout avec l'établage,
stallmuedt auch ettlichen leuwat und 3 sackhen zu et aussi beaucoup de linge et 3 sacs,
gellt angeschlagen ……………………………………. est estimé valoir …………………………. 4 # 17 s


Fourqua Melliere zu Chastenoÿ sagt bÿ seinem Fourqua Melliere de Châtenois déclare sous serment
eidt es seigen 12 Pferdt der teutschreutter bÿ ime qu'il y avait 12 chevaux des reîtres allemands
glossiert wordenn, habenn ime die Reutter in der cantonnés chez lui, et que les cavaliers lui ont pris
kirchenn 8 sester haber genomen …………………… dans l'église 8 setiers d'avoine ……………………… 2 #
Item mehr ist ime in der kirchenn genomenn worden De plus les cavaliers lui ont encore dérobé
durch die Reutter 1 sester waÿzenn unnd 3 sester dans l'église 1 setier de blé et 3 setiers
dinckell zu gellt angeschlagen ………………… d'épeautre, évalués à ………………………… 1 # 18 s
Item mehr ime entwerdt 13 huenner sampt dem Ils lui ont aussi volé 13 poules
hann zu gellt angeschlagen …………………….. avec le coq, pour une valeur de …………………. 1 # 19 s
Item fur allerleÿ essendenn speiβ mit einem Plus pour diverses denrées alimentaires, avec
kalb so er geschlagen und gemeziget auch mit un veau qu'il a abattu et débité,
dem heuw so ir pferdt verezt dasselbig alles et aussi avec le foin que leurs chevaux ont mangé,
zu gellts geschezt ………………………………. le tout évalué à …………………………………… 3 #
Anndere sennvieh sampt anndern warendenn Il avait mis à l'abri d'autres bestiaux
hab hat er gefleut gehapt. et d'autres biens.



Niclauβ vonn Raucourt zu Chastenoÿ sagt Niclauβ de Raucourt, de Châtenois, déclare
bÿ seinem eidt die teutschreutter die zu Chaste- sous serment que les cavaliers allemands qui ont
noÿ ubernacht gelegen habenn ime erstlich ent- cantonné à Châtenois lui ont d'abord volé
werdt 3 sester haber 8 huenner sampt dem 3 setiers d'avoine, 8 poules avec leur coq,
hann und ein brodtspieβ mit 14 Pferdt so uber- et une miche de pain ; avec l'établage des 14 chevaux
nacht bÿ ime gelegen fur dem stallmuedt des alles zu qui ont passé la nuit chez lui,
gellt anngeschlagen thut …………………………….. le tout estimé en valeur fait ……………………… 3 # 12 s



Latet 27 # 6 s

A retenir 27 # 6 s



f° 18

Peter Pelquet zu Chastenoÿ sagt bÿ seinem eidt es Peter Pelquet de Châtenois déclare sous serment
seigenn 12 teutschreutter bÿ ime sampt irenn que 12 reîtres allemands avec leurs chevaux
Pferdenn ubernacht gelegen Ime endtwerdt 5 sester ont passé la nuit chez lui ; ils lui ont volé 5 setiers
haber 9 huenner sampt dem hann 6 leibrodt d'avoine, 9 poules avec le coq, 6 miches de pain,
mit dem stallmued der Pferdenn des alles zu ce qui, avec le cantonnement des chevaux,
gellt angeschlagen ……………………………. est évalué en tout à …………………………. 3 # 19 s




Hugel Colun zu Chastenoÿ sagt bÿ seinem eidt es Hugel Colun de Châtenois déclare sous serment
seigenn sechs schwarzreutter sampt irenn Pferden que six cavaliers allemands avec leurs chevaux
bÿ ime gelegen Ime genomen 7 sester haber drit- ont cantonné chez lui. Ils lui ont pris 7 setiers d'avoine,
halbenn sester waÿzenn ein sester rockhen 12 huener deux setiers et demi de blé, un setier de seigle, 12 poules ;
mit einem wagen mit heuw so sÿ allenthalben et une charrette de foin, quand ils ont saisi les charrettes de foin
wakenn heuw im dorff gewessenn entragen dz alles qui se trouvaient partout dans le village,
zu gellt angeschlagen ……………………………….. le tout pour une valeur estimée à …………………….. 5 # 2 s




Hannβ Heubscher herr zu Chastenoÿ sagt bÿ seinem eidt Hannβ Heubscher, seigneur de Châtenois, déclare sous serment
die schwarzreutter habenn ime endt- que les reîtres allemands lui ont volé
werdt 4 huenner sampt dem hann ein hembt 1 lein- 4 poules avec leur coq, une chemise, un drap,
lachen fur 4 schilling faden Ime ein omen essig uβtrunckhen et pour 4 sous de fil. Ils lui ont consommé un ohm de vinaigre,
Item mer ein halb sester habern das alles estimiert plus un demi setier d'avoine, le tout estimé
unnd geschezt ……………………………………… et évalué à ……………………………………… 2 # 5 s 6 d




Hugel Bourquardt zu Schastenoÿ sagt bÿ seinem Hugel Bourquardt de Châtenois déclare sous serment
eidt es seigenn acht schwarzreutter sampt iren que huit cavaliers noirs ont cantonné chez lui
Pferdenn bÿ ime ubernacht gelegen die habenn ime pour la nuit avec leurs chevaux ; ils lui ont pris
genomen 13 huenner ein sester haber sampt dem 13 poules, un setier d'avoine ; avec
stalmudt thut zu gellt …………………………….. l'établage, cela fait une valeur de ……………………. 2 # 9 s




Jacob Bonnat zu Chastenoÿ sagt bÿ seinem eid er- Jacob Bonnat de Châtenois déclare sous serment
mellte reutter habenn ime genomen 2 huenner que lesdits cavaliers lui ont pris 2 poules,
ein hann fur 2 s salz 2 leibrodt dz alles zu gelt un coq, pour 2 s de sel, 2 miches de pain,
geschezt ……………………………………….. le tout évalué à ……………………………… 15 s




Claudat Jehandeÿ zu Chastenoÿ sagt bÿ seinem eidt Claudat Jehandeÿ de Châtenois déclare sous serment
es seigen bey ime 12 schwarzreutter sampt iren Pfert qu'il y avait chez lui 12 cavaliers noirs avec leurs chevaux,
gelegen die habenn ime 6 huenner ein hann 2 sester haber qu'ils lui ont pris 6 poules, un coq, 2 setiers d'avoine,
mit dem stalmuedt der Pferden alles zu gellt geschezt …………. soit en valeur, avec le cantonnement des chevaux ………….. 2 # 3 s



Latet 16 # 13 s 6 d

A retenir 16 # 13 s 6 d



folios 18 v et 19
1C 2095_19
f°18 v
Peter Guiat zu Schastenoÿ sagt bÿ seinem eidt es Peter Guiat de Châtenois déclare sous serment
seigen 15 Reutter sampt derselbenn Pferdenn bÿ que 15 cavaliers avec autant de chevaux ont cantonné
ime ubernacht gelegen Ime genomen 3 sester haber chez lui une nuit ; ils lui ont pris 3 setiers d'avoine,
1 kalb gemeziget 14 huenner 1 hann 3 enten mit un veau passé en boucherie, 14 poules, 1 coq, 3 canards ;
denn stalmuedt der Pferdenn alles zu gellt an- avec la nourriture des chevaux, le tout
geschlagen thut …………………………………. est évalué à ……………………………………. 6 #




Niclauβ Quelliere zu Chastenoÿ sagt bÿ seinem eidt Niclauβ Quelliere de Châtenois déclare sous serment
es seigen neun Pferdt bÿ ime ubernacht gelegen die Reuter que neuf chevaux ont cantonné chez lui une nuit ; les cavaliers
habenn ime erstlich entwerdt 3 sester haber 1 huener lui ont volé d'abord 3 setiers d'avoine, une poule,


ein hewel ein trog zerschlagen 2 par stumpffen ein hembt un petit pot, et forcé un coffre ; plus 2 paires de bas, une chemise ;
mit denn stallmued der Pferden alles zu gellt an- avec le gîte des chevaux, le tout
geschlagen ………………………………………….. est estimé valoir …………………………………………. 2 # 17 s




Niclauβ Reichardt Peter zu Chastenoÿ sagt bÿ seinem Niclauβ Reichardt Peter de Châtenois déclare sous serment
eidt es seigen 14 Reutter sampt derselben Pferdt beÿ qu'il y avait 14 cavaliers avec autant de chevaux
ime ein nacht gelegen habenn ime erstlich entwert logés chez lui une nuit ; ils lui ont d'abord volé
14 huenner 4 sester haber 2 omen wein appell 14 poules, 4 setiers d'avoine, 2 ohms de vin de pommes ;
Item ime zwen trog zerschlagen alles mit denn stalmut et en plus, fracturé deux coffres, le tout avec le gîte
der Pferdenn angeschlagen zu gellt thut ………………… des chevaux pour une valeur estimée à …………………



Claude Melliere zu Schastenoÿ sagt bÿ seinem Claude Melliere de Châtenois déclare sous serment
eidt es seigen eilff reutter ein nacht bÿ ime gelegen que onze cavaliers ont logé chez lui une nuit.
Ime genomen 12 sester haber sibenn huenner Ils lui ont pris 12 setiers d'avoine, sept poules,
unnd allerleÿ schmalz und gedürt fleisch alles du saindoux et diverses pièces de viande sèchée,
zu gellt mit dem stalmuet zu gelt angeschla- l'ensemble avec l'établage
genn ………………………………………….. pour une valeur estimée à ……………………… 5 #
Alix wilundt Peter Bourgart seligen witwe Alix, veuve de feu Peter Bourgart,
sagt bÿ irem weiblichen treuw es seigen ettl- déclare sous son serment de femme qu'un bon nombre
iche Reutter inn irem hauβ ein tag gelegen de cavaliers ont logé dans sa maison une journée ;
waist nit wievil dann sÿ hinweg inn den elle ne sait pas combien, car elle s'était enfuie
walldenn geflohen die habenn ire entwerdt dans les bois ; ils lui ont volé
9 huenner alles mit denn stallmuedt 9 poules. Avec le logement des chevaux
unnd erlidenents schadenns geschezt et les dommages éprouvés,
zu gellt …………………………………… elle estime le tout valoir ……………………….. 2 # 10 s



Latet 21 # 12 s

A retenir 21 # 12 s



f° 19

Groβ Claudat Meliere sagt bÿ seinem eidt es Groβ Claudat Meliere déclare sous serment
seigen 12 Reutter bÿ ime ein nacht gelegenn die haben que 12 cavaliers ont été logés chez lui une nuit ; ils lui ont
ime erstlich enwerdt 14 huenner 4 sester haber volé d'abord 14 poules, 4 setiers d'avoine,
ein kalb gemeziget mit denn stalmued der pferden et un veau qu'ils ont tué ; avec le logement des chevaux,
alles zu gelt angeschlagen ………………………. l'ensemble est évalué à ……………………………….. 5 # 6 s



Claudat Melliere der junge zu Chastenoÿ sagt bÿ Claudat Melliere le jeune, de Châtenois, déclare
seinem eidt es seigenn zwellff Reutter bÿ im sous serment que douze cavaliers ont logé
in seinem hauβ ein nacht gelegen Im genomen une nuit chez lui, dans sa maison ; ils lui ont pris
7 sester haber 7 huenner 1 deggen alles mit 7 setiers d'avoine, 7 poules, 1 épée, le tout
denn stalmuedt thut zu gellt ………………… avec l'établage pour une valeur de …………….. 3 # 16 s



Johann Gaireneÿ zu Chastenoÿ sagt bÿ seinem Johann Gaireneÿ de Châtenois, déclare sous serment
edt die Reutternn seige by ime 17 gelegen Ime que 17 cavaliers ont logé chez lui,
entwerdt 8 sester haber 12 huenner und 1 axt ils lui ont volé 8 setiers d'avoine, 12 poules et 1 hache,
alles zu gellt angeschlagen ………………………. pour une valeur totale de ……………………….. 4 # 15 s



Latet 13 # 17 s

A retenir 13 # 17 s



folios 19 v et 20
1C 2095_20
f°19 v
Weitter sagen die Meÿer und geschworne gemelts Ensuite les maire et jurés dudit village de Châtenois
dorff Schastenoÿ es seigen sechs frannzossenn die déclarent que six Français ont traversé Châtenois
durch Chastenoÿ gerithen die sindt mit irenn Pferden à cheval ; ils sont entrés avec leur chevaux
uff dem kilchoff gerithen die kilch geoffnet, den dans l'enclos de l'église, ont ouvert l'église,
kelch begert etliche trog so denn underthonnen recherché le calice, fracturé de nombreux coffres
zugeburt zerschlagenn, dz best dz dorinenn gew- qui appartenaient aux habitants et pris le meilleur
est mit irenn auch was fur ormata unnd de ce qui s'y trouvait, ont aussi mis en pièces
annderst inn der kilchen gewessenn zerrissenn et emporté avec eux tout ce qu'il y avait dans l'église
und mit inenn hinweg gefiert denn schaden en ornements et autres choses ; pour les dommages
so sÿ in der kirchen zugefuegt schezten sy in glt subis dans l'église, ils les estiment valoir
namlich …………………………………………. en argent ………………………….. 12 #




Unnd ist zu wissenn dz wennig daruor un- Et il faut savoir que peu auparavant,
geforlich vier tag der Stifftschaffner zu Mun- environ quatre jours, le chancelier du chapitre [Saint Maimbeuf]
pellgardt allenn die fenster die im karrenn de Montbéliard a fait saisir tous les vitraux
gewessenn hollen unnd gonn Munpelgardt qui se trouvaient dans des chariots et les a fait conduire
fuerenn lassenn und erst diese woche wider in à Montbéliard, et que ce n'est que cette semaine seulement
die kilche henckhen lassenn Dardurch zu qu'il les a fait remettre en place dans l'église ; c'est pourquoi
vermueten wie der meÿer anzaigt vonn dissen on peut supposer, comme le dit le maire, qu'il a eu
der obgemellten sechs frannzossenn fur nem- connaissance de cela par lesdits six Français.
enn bericht wordenn.




Die gemeindt zu Schastenoÿ haben sechzehen La communauté de Châtenois a fait cuire
sester weÿzenn dissenn Reuttern backen lassen seize setiers de blé pour ces cavaliers,
denn sester zu gellt 8 s thut ……………………. le setier coûtant 8 s, cela fait …………….. 6 # 8 s



Hannβ Belleÿ vonn Breugnardt sagt bÿ seinem Hannβ Belleÿ de Brognard déclare sous serment
eidt es seigen ettliche Reutter vonn Allan Jaÿe qu'un certain nombre de cavaliers sont venus
uff der fuerderung gonn Breungnardt komen d'Allenjoie à Brognard pour se ravitailler.
Ime genomenn 20 sester haber 20 huennern Ils lui ont pris 20 setiers d'avoine, 20 poules
unnd enten auch seiner frawenn iren seckhel et canards ; à sa femme, ils ont aussi coupé sa bourse
abgeschnittenn darinen 5 s gewessen alles zu où se trouvaient 5 sous ;
gellt angeschlagenn …………………………… le tout est estimé valoir ………………….. 8 # 6 s



Latet 26 # 14 s

A retenir 26 # 14 s



f° 20

Uff gemelltenn eilten tag Maÿ gemelltes Le même jour, 11 mai de ladite année,
Jars habenn wir die Underthonnen vonn nous avons convoqué les habitants de Vourvenans
Worwenans fur unnβ gonn Chastenoÿ be- devant nous à Châtenois.
scheidenn Die sinndt gehorsamlichen erscheinen Ils s'y sont obligeamment présentés.
Demnach habenn wir inen gleichergestallt Nous leur avons alors, de la même façon,
unnβerer gnedigen herrenn der Regierung beuelch exposé les ordres de nos seigneurs de la Régence,
eröffnet und was schadenn ine mit denn Reu- et demandé quels dommages ils avaient éprouvés
tern zugefuegt befrogt. du fait des reîtres.



Guenin Peulqet zu Worwenans sagt bÿ seinem Guenin Peulqet de Vourvenans déclare sous serment
eidt es habenn irenn vier fueβknecht wie que quatre fantassins, tandis que
die Reutter durch Worwenans gerithenn ein les cavaliers traversaient Vourvenans,
roβ entwerdt mehr 4 huenner und 1 han alles lui ont volé un cheval, plus 4 poules et 1 coq,
zu gelt angeschlagen …………………………….. le tout valant ………………………………….. 10 # 15 s




Peter Gaillart sagt bÿ seinem eidt wie die Peter Gaillart déclare sous serment que lorsque
fuerleuthe der teutschreutter durch dz dorff les voituriers des cavaliers allemands ont traversé
Worwenans gefarenn habenn ime die thiren Vourvenans, ils ont fracturé les portes
ann seinem speichel zerschlagenn ime ent- de son grenier, et lui ont volé
werdt 8 sester haber 30 huenner und ein drittenn 8 setiers d'avoine, 30 poules et un tiers
theil einer sittenn speckh alles zu gellt annge- d'une bande de lard, l'ensemble
schlagenn …………………………………….. pour une valeur estimée à ……………………. 7 #
Befragt unnder welichen oberstenn sÿ gelegen Interrogé pour dire quels étaient leurs chefs,
antwurdt er wisse nit. a répondu qu'il ne savait pas



Peter Peulquet sagt bÿ seinem eidt die Reuter Peter Peulquet déclare sous serment que les cavaliers,
habenn ime wie sÿ durch Worwenans gerithen 24 lors de leur passage à Vourvenans, lui ont pris
huenner und 4 enten entwerdt thuet zu gellt ………… 24 poules et 4 canards, ce qui fait en argent ……………..




Hannβ Zimmerman sagt bÿ seinem eidt Hannβ Zimmerman déclare sous serment
die Reutter habenn ime im durchziehenden qu'à leur passage, les cavaliers lui ont pris
genomenn 4 huenner 1 hann 1 sitenn 4 poules, 1 coq, 1 bande de lard,
speckh 1 komendenn 1 karrenzaum ……………… 1 collier d'attelage et 1 harnais …………….. 2 # 8 s




Latet 24 # 7 s

A retenir 24 # 7 s



folios 20 v et 21
1C 2095_21
f°20 v
Claude Bourqueut zu Worwenans sagt bÿ seinem Claude Bourqueut de Vourvenans déclare sous serment
eidt die Reutter habenn ime im durchziehenn que les cavaliers, à leur passage, lui ont
genomen 2 huenner 6 laibbrott ein *halb* sitenn sp- pris 2 poules, 6 miches de pain, une *demi*
eckh unnd 1 saill thuet ………………………………. bande de lard et 1 corde, ce qui fait ………………… 1 # 8 s



Rheichardt Peulquet zu Worwenans sagt bÿ seinem Rheichardt Peulquet de Vourvenans déclare sous serment
eidt die Reutter habenn ime im durchziehen genomen que les cavaliers, à leur passage, lui ont pris
8 huenner unnd enten Item 3 leibrodt ………………. 8 poules et canards, plus 3 miches de pain …………… 1 # 10 s



Johannetta Saillat sagt bÿ irenn weiblichenn Johannetta Saillat déclare sous son serment de femme
trew die Reutter habenn ire 1 hembt unnd eÿer que les cavaliers lui ont volé 1 chemise et des oeufs,
entwerdt zu gellt geschezt ……………………. évalués à ………………………………………. 8 s



Cladat Peulquet sagt bÿ seinem eidt die reutter Cladat Peulquet déclare sous serment que les cavaliers,
habenn ime im durchziehen genomen ein halbhun- lors de leur passage, lui ont pris un demi-cent
dert eÿer 5 huenner thut …………………….. d'œufs et 5 poules, qui font …………………….. 19 s




Gleichem falhs habenn wir der fx cht underthonen De même nous avons convoqué les sujets de nosseigneurs
zu Nomeÿ auch gonn Schastenoÿ bescheidenn unnd habitant Nommay aussi à Châtenois,
keinem einnche schadenn nit zugefuegt allein et ils n'ont éprouvé aucun dommage, à l'exception
Claude Mowaulx welliche sagt bÿ seinem eidt de Claude Movaulx, qui déclare sous serment
die Reutter habenn ime im durchziehen vier qu'à leur passage les cavaliers lui [ont volé] quatre
schleÿer 2 lilachen alles zu gellt angeschlagen ……….. fichus, 2 draps, le tout valant ……………………….. 1 # 12 s



Zu Bermont unnd Bottans habenn weder A Bermont et à Botans,
die Reutter noch fueβknecht denn Unnder- ni les cavaliers ni les fantassins
thonner daselbst einiche schadenn *nit* zugefuegt. n'ont causé de dommages aux habitants.



Latet 5 # 17 s

A retenir 5 # 17 s



f° 21

Der unnderthonn inn dem Meÿerthumb Déclarations des sujets de la Mairie
Pettwiller sag. de Bethonvilliers.





Hannβ Schweÿzer zu Pettweiller sagt bÿ seinem Hannβ Schweÿzer de Bethonvilliers déclare sous serment
eidt Es seigen under zweÿenn underschidlichen malen um qu'il y a eu à deux moments différents environ
neunzig zweÿ Pferdt inn seinem hauβ gelegen quatre-vingt-douze chevaux cantonnés dans sa maison,
die habenn ime sampt denn durchziehendenn et que [les cavaliers], avec ceux qui passaient,
reutter ime entwerdt Erstlich zweÿ junge kue- lui ont volé d'abord deux jeunes génisses,
lin zwanzig huenner drithalben sitenn speckh vingt poules, deux bandes de lard et demie,
zweÿ fiertheil mell so er gebachen 10 moβ immen deux quartes de farine qu'il a cuites, 10 mesures de miel,
drey moβ anckhenn zweÿ schmerleib ein hapfen trois mesures de beurre, deux pains de saindoux,
mit schweinschmalz zweÿ par stuwel dreissig un pot de graisse, deux paires de bottes, trente
viertheil haber neun sester waÿzenn dreÿ kessel quartes d'avoine, neuf setiers de blé, trois marmites.
Item ime sein offenn zerschlagenn so zehenn Pfundt En plus ils ont cassé son poêle, qui a coûté dix livres.
costet hatt. Item mehr ime *18 rautten fenster* Ils ont cassé aussi *18 carreaux de fenêtres*,
zerschlagen die er nicht umb 20 # nicht wider qu'il ne peut remplacer pour moins de 20 #.
machen khan. Item mehr allerleÿ leuwat kleider Ils ont volé en outre divers linges, vêtements
unnd huβrathen entwerdt mit denn stallmued et ustensiles de la maison, ce qui fait au total,
obgemellter Pferden thuet alles zu gellt an- avec le cantonnement desdits chevaux
geschlagenn bÿ seinem eidt ………………………. et selon son serment, une valeur de …………………… 103 # 5 s



German Bourquart zu Pettweÿler sagt bÿ German Bourquart de Bethonvilliers déclare
seinem eidt es seigenn under zweÿenn sous serment qu'à deux moments différents
underschidlichenn malen dreissig reutter in trente cavaliers ont logé
seinem hauβ gelegen die habenn ime sampt dans sa maison ; avec les [cavaliers] qui passaient,
denn durchziehenden Pferdt entwerdt 3 f ils lui ont volé 3 quartes d'avoine,
haberr 1 f waÿzenn unnd 2 f rockhen Item 1 quarte de blé et 2 quartes de seigle. Plus
zwenn kessel Item ein kupfferen hapfen. deux marmites, et un pot en cuivre.
Item 6 huenner 7 gens Item 3 hembter Item ein Plus 6 poules, 7 oies, 3 chemises, et une
sitenn speckh mit denn stallmuedt der ob- bande de lard ; avec le cantonnement desdits chevaux,
gemelltenn Pferden thuet zu gellt …………… cela fait une valeur de ……………………… 20 #



Latet 123 # 5 s

A retenir 123 # 5 s



folios 21 v et 22
1C 2095_22
f°21 v
Jacob Johan Lowÿ meÿer zu Pettwiller sagt bÿ Jacob Johan Lowÿ de Bethonvilliers déclare
seinem eidt es seigenn unnder zweÿenn undersch- sous serment qu'à deux reprises
idlichen malenn 20 Pferdt inn seinem huβ ge- 20 chevaux ont cantonné dans sa maison ;
legenn die selb reutter sampt anderen im ces cavaliers, avec d'autres de passage,
durchziehenn habenn ime entwerdt 1 f haber lui ont volé 1 quarte d'avoine,
1 f dinckell Item 6 huenner 1 hann Item 6 lylachen 1 quarte d'épeautre, plus 6 poules, 1 coq, 6 draps,
2 dischduech 1 deggenn 1 komden sampt allen 2 nappes, 1 épée, 1 collier d'attelage avec tous
ristung 2 hembter. Item ime sein offen sampt ses accessoires, 2 chemises. Ils ont aussi fracassé son poêle
denn stubennfenster zerschlagen mit denn st- ainsi que les fenêtres de la grande salle ;
almuedt der Pferdenn thuet alles zu gellt …………… avec le logement des chevaux, cela fait en tout …………… 12 #



Anthenius Johann Loÿ zu Patwiller sagt bÿ Anthenius Johann Loÿ de Bethonvilliers déclare
seinem eidt die Reutter so ein nacht in seinem sous serment que les cavaliers qui ont logé une nuit
hauβ gelegen sampt andern so durchgerithen im dans sa maison lui ont pris, avec d'autres qui passaient,
entwerdt 8 huenner 6 lilachen 6 hembter Item 8 poules, 6 draps, 6 chemises ;
ime seine staubennfenster mit dem offen wenig- ils ont aussi cassé au moins les fenêtres de la grande salle et
sten zerschlagen mit dem stalmuedt 12 Pferdt ein le poêle ; avec le cantonnement de 12 chevaux pour une nuit,
nacht thuet alles zu gellt ………………………….. cela fait une somme de …………………………….. 7 # 6 s
Item mehr ein fierteil haber …………………… Plus, pour une quarte d'avoine …………………… 15 s




Michel Mangenÿ zu Petwiller sagt bÿ seinem Michel Mangenÿ de Bethonvilliers déclare sous serment
eidt es seigen unnder zweÿenn underschidlichen que par deux fois
malenn funffzehenn Pferdt bÿ ime gelegen quinze chevaux ont cantonné chez lui,
die habbenn ime mit anderen durchziehenden Reuttern dont les cavaliers, avec d'autres qui passaient,
entwerdt 2 viertheil haber 1 komendenn lui ont volé 2 quartes d'avoine, 1 collier d'attelage
mit denn Rustungen 3 karrennzaum avec ses accessoires, 3 harnais de chariots.
Item 6 fenster sampt dem staubenoffenn En plus ils ont cassé 6 fenêtres, ainsi que le poêle,
zerschlagenn mit dem stallmued obgemelter ce qui représente, avec le logement des chevaux,
Pferdenn thuet alles zu gellt …………………… une valeur totale de …………………….. 7 # 11 s
Item mehr ime 2 huenner unnd ein ganβ Plus, pour 2 poules et une oie
entwerdt ……………………………………… volées ………………………………… 9 s



Latet 28 # 1s

A retenir 28 # 1 s



f° 22

Heinrich Bourquardt zu Pettwiller sagt bÿ Heinrich Bourquardt de Bethonvilliers déclare
seinem eidt es seigenn under zweÿenn under- sous serment que par deux fois
schidlichen malenn allweg achtzehen Pferdt il y a bien eu dix-huit chevaux
inn seinem hauβ gelegen die Reutter haben cantonnés dans sa maison, et que les cavaliers
ime entwerdt ein kalb anderthalbenn f lui ont pris un veau, une quarte et demie
haber 1 komendenn dreÿ par strickhen 10 d'avoine, 1 collier d'attelage, trois paires de bas,
huenner 5 genβ anderthalbenn siten speckh 10 poules, 5 oies, une bande et demie de lard ;
mit dem stalmuedt obgemellter Pferdenn avec le logement de ces chevaux,
thuet alles zu gellt ………………………………… cela fait en tout ………………………. 9 # 15 s




Claus Lang zu Pettwiller sagt bÿ seinem eidt Claus Lang de Bethonvilliers déclare sous serment
die Reutter die bÿ ime ein nacht gelegen ohne que les cavaliers qui ont logé une nuit chez lui,
die durch Petwillier gerithen habenn ime ant- sans compter ceux qui ont traversé Bethonvilliers,
werdt 2 huenner 4 sester dinckell 1 roβ thut lui ont volé 2 poules, 4 setiers d'épeautre, 1 cheval,
alles mit dem stalmuet 9 pferdenn so ein ce qui fait en tout, avec le logement de 9 chevaux
nacht inn seinem hauβ gelegen …………………. pendant une nuit dans sa maison ……………………… 20 # 7 s
Weitter habenn ime des herren vonn Gerolzeckh En outre les gens de pied du sire de Gerolzeckh
fuoβvolckhe entwert 5 genβ thuet zu gellt ………….. lui ont volé 5 oies, qui valent ……………………. 1 #



Herman Bourquart zu Pettweiller sagt bÿ Herman Bourquart de Bethonvilliers déclare
seinem eidt die reutter habenn ime entwert sous serment que les cavaliers lui ont volé
anderthalb viertheil haber ein axt ein hilzin une quarte et demie d'avoine, une hache, un récipient en bois,
flesch mit dem stallmuedt 12 Pferdt so ein nacht avec le cantonnement de 12 chevaux
beÿ ime gelegen ………………………………….. chez lui pendant une nuit ………………………. 2 # 5 s 6 d



Jacob Wurt f.ht zu österreich miller do- Jacob Wurt, meunier de monseigneur d'Autriche
selbst sagt bÿ seinem eidt die Reutter habenn en ce lieu, déclare sous serment que les cavaliers
ime die fenster inn der stauben sampt dem ont fracturé les fenêtres de sa grande salle
offen zerschlagen thuet zu gellt alles ………………… ainsi que le poêle, ce qui fait une valeur de …………… 3 #



Latet 36 # 7 s 6 d A retenir 36 # 7 s 6 d



folios 22 v et 23
1C 2095_23
f°22 v
Weitter habenn die gemeindt zu Petwiller En plus la communauté de Bethonvilliers
obgemelltenn reuttern ein rindt mezigen a dû faire abattre pour lesdits cavaliers un bovin
lassen welliches sÿ nicht umb 10 # geben ………………….. qui valait bien 10 # …………………………………. 10 #



Munnigen

Menoncourt





Johannetta des Claus Johan Jaicquat zu Johannetta, femme de Claus Johan Jaicquat
Munigen husfraw sagt bÿ irenn weiplichen de Menoncourt déclare par sa fidélité de femme
treuw es seigen vier nacht alweg 12 Pferdt que pendant quatre nuits, assurément, 12 chevaux
bÿ ir gelegen und nicht geweichenn Die ha- ont cantonné chez elle, et n'ont pas quitté les lieux.
benn irem mann ein bar entwerdt 7 hue- On a volé à son mari un filet, 7 poules,
nner 2 gens 2 sester gerstenn 6 linlachen 2 oies, 2 setiers d'orge, 6 draps
1 dischduch Item 6 leibrot Item 8 f haber 5 ellen et une nappe ; plus 6 miches de pain, et 8 quartes d'avoine,
linenduech mit denn stalmuet obgemell- 5 aunes de toile de lin ; avec le logement desdits chevaux
tenn Pferdenn vier nacht unnd vier tag pendant quatre nuits et quatre jours,
thut alles zu gellt …………………………………… cela vaut en tout …………………………… 13 # 18 s




Heinrich Pisannzer zu Eglnigen sagt bÿ seinem Heinrich Pisannzer d'Eguenigue déclare sous serment
eidt es seigen under vier nacht unnd vier qu'il a logé chez lui pendant quatre nuits et quatre
tagenn alweg 34 Pferd Ime gelegenn dieselbe jours 34 chevaux ; les mêmes cavaliers
Reutter habenn im entwerdt ein rindt 18 lui ont volé un bovin, 18 poules,
huenner 1 sitenn speckh vier f dinckel ander- 1 bande de lard, quatre quartes d'épeautre,
thalb sester habern 2 fierteil mell gebachen un setier et demi d'avoine, 2 quartes de farine qu'on a cuite,
Item 1 latern 1 hilzinflesch Item 100 eÿer mit denn plus 1 lanterne, 1 récipient en bois, et 100 oeufs ;
stallmued obgemellter Pferdenn thuet alles avec le logement des chevaux, cela fait
zu gellt ……………………………………….. une valeur totale de ………………………………… 21 # 14 s 6 d
Mehr habenn ime des herrenn vonn Gero- En plus les fantassins du sire de Gerolzeckh
lzeckh fueβvolch im durchziehen entwerdt 3 sch- lui ont volé, lors de leur passage, 3 cochons
wein unnd 1 kassel thut mit 9 laib und vier et un chaudron, qui font, avec 9 pains et
kaeβ alles zu gellt …………………………. quatre fromages, une valeur totale de ………………. 4 # 19 s



Latet 50 # 11 s 6 d

A retenir 50 # 11 s 6 d



f° 23

Hannβ Fourminet zu Eglingenn sagt bÿ seinem Hannβ Fourminet d'Eguenigue déclare sous serment
eit es seigen under vier underschidlichen ma- qu'il y a eu à quatre reprises, assurément,
lenn allweg 22 Pferdt im seinem hauβ ge- 22 chevaux logés dans sa maison,
legenn die habenn ime enntwerdt ein et qu'on lui a volé
halb viertheil gersten 3 sester waÿzen 3 f une demi quarte d'orge, 3 setiers de blé, 3 quartes
haber 7 huenner thut mit denn stal- d'avoine, 7 poules, ce qui fait en valeur,
mued obgemellter Pferdenn zu gellt …………….. avec le cantonnement desdits chevaux …………….. 5 # 8 s
Mer habenn ime die fueβknecht die under De plus, les fantassins qui se trouvaient sous les ordres
dem herren vonn Gerolzeckh gelegenn entwert ein de monsieur de Gerolzeckh lui ont volé
beckhenn 1 kassel und sechs leibrodt …………….. un bassin, 1 chaudron et six pains ……………….. 1 #



Coulonge

Lacollonge





Hannβ Muller zu Coulonge sagt bÿ seinem Hannβ Muller de Lacollonge déclare sous serment
edt es seigen ein nacht 36 Pferdt im seinem que pendant une nuit 36 chevaux ont logé
hauβ gelegenn die habenn ime entwert dans sa maison, que [les cavaliers] lui ont volé
4 huenner 4 lilachen 3 hembter ein disch- 4 poules, 4 draps, 3 chemises, une nappe,
duech 3 hausswercken ein hilzin fleschen 3 ustensiles ménagers, un récipient en bois,
6 laibrodt alles mit denn stallmuedt 6 pains, le tout avec le cantonnement
zu gellt angeschlagen ………………………. est évalué à ………………………………………. 7 # 6 s



Latet 13 # 14 s

A retenir 13 # 14 s





Und ist zu merkhenn dz der mehrer theil obgemelder Il faut noter que la plupart desdits sujets
Unnderthannenn ire Peste kleinot und vieh zum theil avaient mis à l'abri leurs objets les plus précieux et leur bétail
gonn Beffort unnd in denn wällden gefleut gehapt en partie à Belfort et dans les forêts,
des wer inen auch sonsten enntwerdt wordenn. sans quoi ils leur auraient aussi été volés.


folio 23 v
1C 2095_24
Summarum aller kleinot huβrathen Total récapitulatif de tous les objets précieux, ustensiles,
vieh leüwat waÿzenn rockhen gersten bestiaux, linges, blé, seigle, orge,
dinckel haber sampt anndern essenden épeautre, avoine et autres denrées alimentaires,
speiβ durch herzog Wolffganng von volés par les cavaliers de Wolffganng, duc
zweÿenn Brückhen durchziehendenn de Deux Ponts, lors de leur passage,
Reutter denn Underthannenn in dem aux sujets du bailliage
amt Beffort wie ober underschidlich- de Belfort, comme ils ont été inscrits en détail
enn geschribenn stadt entwerdt thut ci-dessus,
alles zu gellt angeschlagen …………………….. l'ensemble estimé en valeur à …………………… 1438 # 2 s 2 d

SUITE de la transcription.

2. Cadre historique

En 1569, la France a déjà connu deux périodes de conflits religieux très destructeurs.
La seconde (Deuxième guerre de Religion) s'achève en 1568 par la signature d'une trève, dite paix de Longjumeau.

Extraits de « Le passage de l’armée allemande du duc de Deux-Ponts dans la Marche et le Limousin en 1569 » par la Société des Sciences Naturelles et Archéologiques de la Creuse. (Gallica) :

(…) Après la paix de Longjumeau qui, bien loin de résoudre la question de la liberté comme l’entendaient les protestants, ne devait servir qu’à masquer les embûches dressées contre leurs principaux chefs par Catherine de Medicis, de part et d’autre on s’était préparé à la guerre. Des chevaux, du canon et un prêt de cent mille écus avaient été demandées à la reine Elisabeth3 par les chefs des réformés français, et, au reçu de cette somme, le duc de Deux-Ponts avait promis de se mettre en marche avec six mille chevaux, trente enseignes de gens de pied, vingt canons de batterie et douze pièces de campagne. (...) Wolfang de Bavière, duc de Deux-Ponts, prince du Saint-Empire, avait en effet franchi le Rhin dans les premiers jours de février ; maigre la rigueur exceptionnelle de l'hiver, en publiant un manifeste dans lequel il déclarait qu'il n'avait pris les armes que pour la défense de la liberté religieuse, et qu'il n'obéissait à aucune vue d'ambition politique. Nous avons vu si souvent les envahisseurs renouveler les mêmes protestations qu’il s’empressaient d’oublier lorsque la victoire couronnait leurs tentatives, qu’il nous est difficile de dire a priori si le duc de Deux-Ponts eût su mieux résister à l’enivrement du succès (...)

Lors d’une revue passée à Hochfeld, au bailliage de Haguenau, l’armée du duc de Deux-Ponts se trouva composée de six mille reitres, sept mille six cents chevaux, avec une grande quantité de bagages. Guillaume de Nassau, prince d’Orange, Louis et Henri ses frères, le vinrent rejoindre (…) avec quelques compagnies du Dauphiné (…) On peut évaluer à plus de trente mille hommes l’effectif de l’armée du duc de Deux-Ponts (...)

A la tête de cette armée, le duc de Deux-Ponts, ayant pour lieutenant générai Wolfrad de Mansfeld, était parti de Saverne le dernier de février en évitant le duc d'Aumale qui s'était porté à sa rencontre. Catherine de Médicis avec sa cour s’était elle-même établie à Metz, afin de surveiller de plus près les opérations. Tournant alors au sud, les Allemands avaient pris la route de Montbéliard, se dirigeant sur la Bourgogne, harcelés par d'Aumale et par Nemours qui ne purent s’entendre pour l'arrêter aux passages de la Saône et de la rivière de Nuits.


Les étapes principales de la campagne des forces allemandes furent les suivantes :

Le 10 mai, passage de la Loire au gué de Pouilly.
Le 20 mai, prise et pillage de la Charité-sur-Loire.
Mai et juin, traversée et pillage du Berry. Destruction des abbayes de Chalivoy, Puyferrand et Orsan.
Le 10 juin, jonction avec les bataillons de l’amiral de Coligny près de Châlus.

La joie de cette réunion inespérée fut troublée par un double malheur : d’Andelot venait de mourir à Saintes le 27 mai ; le duc de Deux-Ponts mourut le 11 juin (…) Les protestants attribuèrent au poison ces deux morts si regrettables pour leur cause.

Cependant, beaucoup d’auteurs attribuent la mort du duc à de grands excès de boisson.

La perte du duc de Deux-Ponts, mort prématurément. à l'âge de quarante-trois ans, au moment même où il allait recueillir les fruits de cette pénible expédition, fut sentie par tous les protestants. Cette mort, coïncidant avec celle de d'Andelot, eut une influence décisive sur l’issue de cette campagne. Les hommes compétents s'accordent à reconnaître que cette expédition , en raison des difficultés qu'elle présentait, de l'audace avec laquelle elle fut entreprise, du courage et de la rapidité avec lesquels elle fut conduite, mérite d’être comparée aux faits d'armes les plus merveilleux des annales (...) Le corps du duc de Deux-Ponts, transporté à Angoulême, puis à La Rochelle, fut, à la paix en 1571, rapporté en Allemagne, à Meysenheim, et inhumé dans le tombeau des ducs de Deux-Ponts. Ses entrailles tinrent enterrées à Nexon, et on lui éleva un monument funéraire qui se voit encore en dehors d'un ancien cimetière de Nexon.

Notes

1 Le duché de Palatinat-Deux-Ponts est passé à la religion réformée (calviniste) sous le père de Wolfgang, Louis, dans les années 1520.

2 Jean Haye dit le jeune, tabellion de Belfort, est fils de Jean dit le vieux, maître bourgeois en 1546, puis prévôt de Belfort de 1558 à 1575. Jean le jeune épouse Marguerite Besançon dont il obtient les biens et droits sur Trétudans. En 1580, il organise une sédition dans la ville pour libérer son beau-frère, Antoine Maignin, emprisonné au château. Arrêté par le grand bailli puis emprisonné, il est libéré sous caution en 1583. Il décède en 1584 (A. D. Territoire-de-Belfort)

3 Elisabeth 1ère, reine d'Angleterre, est le principal soutien financier et militaire du clan protestant, alors que le roi d'Espagne finance les ligues catholiques.

Vous pouvez déposer un commentaire sur cet article.
Pour cela, veuillez vous ouvrir une session sur ce site

Même thème (De l'histoire locale à la grande histoire) : Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 2nde partie  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 3ème partie  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 2nd dossier  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 4ème partie  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 3ème dossier  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 4ème dossier  ||  Patronymes dans l'enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion  ||  Le duc de Deux-Ponts de passage à Chèvremont  ||  La rainsson du Turque  ||  "Où l'asne se grattoit il y laissoit le poil"  ||  Les maréchaux et les victoires royales  ||  Des chasubles, un tremblement de terre et une tempête  ||  Un citoyen de Chaux assassiné par les troupes d’occupation  ||  Les bouches inutiles

Même thème (Paléographie) : Registrum Ville Bellifortis  ||  Liste des anciens bourgeois de Belfort (XVème - XVIème siècle)  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 2nde partie  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 3ème partie  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 2nd dossier  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 4ème partie  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 3ème dossier  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 4ème dossier  ||  Patronymes dans l'enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion  ||  Assignation d'un bien entre époux  ||  Ecritures anciennes : le terrier "Reinach" de la seigneurie de Grandvillars  ||  "Où l'asne se grattoit il y laissoit le poil"

Même période : Assignation d'un bien entre époux (1575)  ||  Le duc de Deux-Ponts de passage à Chèvremont (1569)  ||  Dates de changement de millésime (XVème - XVIème siècles)  ||  Ruée vers l'argent à Giromagny (1579)  ||  La condition des habitants de Rechotte au XVIème siècle : libres ou mainmortables ? (XVIème siècle)  ||  Représentation de notre région dans les cartes anciennes (XVIème - XVIIIème siècles)  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 2nde partie (1569)  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 3ème partie (1569)  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 2nd dossier (1569)  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 4ème partie (1569)  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 3ème dossier (1569)  ||  Enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion - 4ème dossier (1569)  ||  Patronymes dans l'enquête sur des dommages causés par le passage des lansquenets lors de la troisième Guerre de Religion (1569)

Infographies sur l'état-civil ancien : Documents conservés | Baptêmes (statistiques)    Travaux divers : Prénoms anciens | Patronymes et variantes (arch. anciennes)
Historique des mises à jour | Contact

Partenaires :                              
© Lisa90 2001-2017