Recherche par l'initiale du nom
Recherche par lieux
Recherche par archives
Recherche de sources

Commissaire des Guerres : AD 90

par LISA

La famille BOUTIER-CATUS a séjourné à Belfort au moins de 1756 à 1771.

Le père, Pons, est officier du régiment de dragons d'Aubigny ; son épouse est "la noble demoiselle" Claude Françoise de GARNOT, fille du noble sieur de GARNOT, ingénieur en chef à Belfort.

Pons BOUTIER-CATUS est apparenté à la famille de Boutier, dont les membres sont seigneurs de Majajouls, de Catus et de La Cardonnie.

Pons et Claude-Françoise se marient le 9.7.1749 à Guebwiller (où Pons est, on peut le penser, en garnison).

A Belfort naissent 10 enfants :

Marie le 8/9/1756
Appoline le 24/8/1758
Catherine le 7/10/1759
Marie le 5/1/1761
Pierre le 4/12/1762
Armand le 15/3/1764
Charles le 12/2/1765
Conrad le 22/5/1767
Catherine le 13/5/1769
Angélique le 26/8/1771

Notre attention a été attirée sur le 7ème par John Buyse, Président du Cercle Historique d'Euzie, en Belgique.

Ce correspondant fait actuellement une étude sur François Bernard OTTEVAERE l'Aîné de Deinze (d'où John est également originaire), et qui se trouve être le beau-père de notre Charles BOUTIER-CATUS.

Ce dernier épouse en effet :
- à Deinze (Belgique) le 3 brumaire an VI (24.10.1797), Marie OTTEVAERE, fille de François Bernard, qui décède en 1802 ;

- à Bruxelles en 1815, Jeanne, soeur de Marie.
Charles (attavisme familial) est , en 1797, "Commissaire de Guerre près de l'armée de Sambre et Meuse"

L'attachement de Charles à la famille OTTEVAERE se manifeste encore d'une autre manière : il a semble-t-il activement participé, grâce à sa position, à la fortune de François Bernard, qui est devenu un homme extrèmement riche.

On trouve en effet un factum sur ce dernièr, écrit par Laloubie-Cazade, ancien commissaire du gouvernement, militaire en non-activité, avec titre 'Préliminaire d'un mémoire circonstancié sur le personnel de Ottevaere aîné, dit Petite-Conscience, jadis pauvre petit brasseur de village, puis commissaire aux réquisitions anglaises, successivement fournisseur des armées françaises, maintenant millionnaire, l'un des plus riches particuliers de l'Europe', Paris, 1821, 43 p.

Il existe un livre sur 'Boutier de Catus, commissaire des guerres aux armées de la Révolution. 1765-1839', de Lucien Graux, Paris, 1930, 127 p., mais introuvable en Belgique.
L'exemplaire de la bibliothèque nationale de Paris n'est pas consultable pour mauvais état, mais il y a un exemplaire dans la bibliothèque universitaire de Strasbourg.

Merci à John Buyse (dont nous avons repris l'essentiel du texte ci-dessus) pour ses informations ; en souhaitant en apprendre d'avantage encore sur la carrière de Charles BOUTIER-CARUS.

Vous pouvez déposer un commentaire sur cet article.
Pour cela, veuillez vous ouvrir une session sur ce site

Même thème (Biographies) : La vie d'une émigrante alsacienne en Louisiane  ||  Une famille de Grosmagny émigre aux USA  ||  A french family migrates to the US  ||  Lépine, glorieux défenseur de Belfort

Même époque : Engagement d'un maître d'école à Giromagny (1730)  ||  Dénombrement de la population du baillage de Belfort (1770)  ||  Décès aux Indes (1759)  ||  Hésitations patronymiques (XVIème - XVIIIème siècle)  ||  Des chasubles, un tremblement de terre et une tempête (1755)  ||  Profession intéressante (1747)  ||  La table des familles de la paroisse de Saint-Cosme (XVIIIème siècle)  ||  Dispenses matrimoniales et ... insectes ravageurs (XVIIème et XVIIIème)

   Partenaires :                              

© Lisa90 2001-2019