Recherche par l'initiale du nom
Recherche d'individus
Recherche de couples
Recherche par archives
Recherche de sources

Archive : Régence autrichienne d'Ensisheim (AD68) 1 C 1 - 8691



Entité(s) concernée(s) :

Dépouillement partiel : 1C 2095, 2097, 2098, 2101 + 1C 1573

Dépouillement : Robert BILLEREY, Jean Dominique PELLEGRINI ont relevé individus dans actes.

Ce dépouillement est en ligne sous le titre "Régence autrichienne d'Ensisheim"

Description :

LISA a constitué, à partir des inventaires des fonds de la régence d'Ensisheim, 7 répertoires concernant respectivement (nouvelles versions) :

le grand bailliage de Belfort (1418-1638),
les mines et le Rosemont (1456-1638),
le bailliage de Delle (1324-1637),
la seigneurie ou le bailliage de Florimont (1397-1632),
la seigneurie de Fontaine (1570-1619),
la seigneurie de Montreux (1569-1631),
la seigneurie ou le bailliage de Rougemont (1303-1631).

Hormis quelques pièces, tous les documents sont en allemand.

Le site Archivum Rhenanum met en ligne une partie de ces archives.

Détails :

Le cadre de la cote 1573 est l'année 1631, qui marque le début de la fin pour la puissance autrichienne sur la Haute Alsace. Au plus fort de la guerre de Trente Ans, les troupes suédoises et françaises la menacent sérieusement.
Le pouvoir autrichien a donc grandement besoin d'argent. L'archiduc Léopold a donc décidé d'imposer, en plus des contributions existantes, un impôt sur la 18ème gerbe, c'est à dire un prélèvement supplémentaire en nature d'un dix-huitième des récoltes. Voir un texte en français décrivant cette mesure.
Ce prélèvement concerne tous les habitants du comté, et porte sur les quatre céréales que sont :
  • le seigle ou épeautre / Roggen ou Dinckel
  • l'avoine / Habern
  • le froment / Waizen
  • l'orge / Gersten.
La cote 1573 est formée des fascicules (par village, mairie ou seigneurie, hors la ville de Belfort) listant, par "foyer", le produit de cet impôt. Certains de ces fascicules sont en français.
Cette archive constitue donc une image assez précise de la population du territoire, peu avant la conquête française.
Dans notre dépouillement, nous avons ajouté une version française, la plus fidèle possible, des noms et prénoms, lorsqu'ils avaient été transcrits en allemand par le rédacteur.

Le cadre historique de cette archive est la "Troisième Guerre de Religion".
Cette guerre se déroule en France de 1568 à 1570 sous le règne de Charles IX.
Le St-Empire est déchiré entre les princes protestants et les princes catholiques ; parmi les premiers, Wolfgang de Bavière, duc de Deux-Ponts (Zweibrücken) (1526-1569).
La France également est en pleine crise : le pouvoir est disputé par la reine-mère (Catherine de Médicis) et quelques clans nobiliaires : les Guise pour les catholiques, les Montmorency puis les Bourbons pour les protestants.
En 1569, le chef du parti protestant est Gaspard II de Coligny (du clan Montmorency) ; de sanglantes batailles se déroulent dans l'ouest de la France entre les deux armées, offrant des victoires à chaque camp.
C'est alors que le duc Wolfgang de Deux-Ponts lance ses troupes de mercenaires dans une audacieuse expédition pour soutenir son coreligionnaire Coligny, à travers la Bourgogne (Franche-Comté) et le centre de la France.
Au cours de leur traversée, les mercenaires à la solde de Wolfgang ne manqueront pas de faire des dégâts divers, plus ou moins graves : pillages, destructions d'églises et d'abbayes.
Quelques mois après ces exactions (le 13 mai), les autorités autrichiennes diligentent une enquête dans les villages pour estimer les dommages subis par les particuliers.
Le compte-rendu de cette enquête constitue les cotes 2095, 2097, 2098 et 2101 des archives de la régence d'Ensisheim.
Voir ici une présentation détaillée de ces sources.
Elles ont été entièrement transcrites et traduites par Robert B. dans les articles Enquête sur les dommages ... et suivants.
Nous avons extrait de ces traductions une liste de plus de 900 noms de plaignants, résidant dans de nombreux villages du Territoire, et les avons ajouté à notre base.

Dans la section "Conseils et requêtes en matière pénale pour le bailliage de Belfort", instructions concernant le procès criminel à intenter contre la femme du meunier de Danjoutin qui a tenté d'empoisonner son mari ; interrogatoires ; 1569.
Voir les articles La meunière de Danjoutin et suite.

Toujours dans la section "Conseils et requêtes en matière pénale pour le bailliage de Belfort", deux affaires relatives à des procès en sorcellerie ; 1611-1612.
Voir l'article Affaires de sorcellerie.

   Partenaires :                              

© Lisa90 2001-2019