Recherche par l'initiale du nom
Recherche d'individus
Recherche de couples
Recherche par archives
Recherche de sources

Archive : Recensements : Liste préfectorale des optants pour la France (AD90) 6 M 239


Années : 1871-1872

Entité(s) concernée(s) :

Dépouillement fait : 6 M 239

Numérisation : Olivier BILLOT, Jean Dominique PELLEGRINI
Dépouillement : Olivier BARRAND a relevé individus dans actes.

Ce dépouillement est en ligne sous le titre "Liste préfectorale des optants pour la France"

Description :

La liste préfectorale intitulée « Option pour la nationalité française » se compose de 20 cahiers numérotés de 1 à 21.

Entre le cahier 6 et le cahier 7 une erreur de numérotation s’est glissée qui doit probablement être la conséquence d’une étourderie de l’employé préfectoral chargé de leur envoi au Ministère de la Justice pour enregistrement et publication au Journal Officiel. D’autres erreurs de numérotation se sont glissées dans le décompte des optants : la numérotation de l’époque aboutit à un chiffre total de 8678 individus ayant opté, alors qu’une vérification actuelle prouve une différence négative de 44 personnes soit un total égal à 8634 personnes.

Cette liste d’optants fut élaborée à partir des formulaires d’option remplis par les Alsaciens-Lorrains dans les communes du Territoire de Belfort. Chaque maire devait de façon hebdomadaire transmettre les formulaires remplis à la Sous-Préfecture de Belfort dirigée par l’Administrateur Provisoire de ce « détachement » du Haut-Rhin. Ensuite ses services regroupaient, classaient et enregistraient ces demandes dans une liste générale qu’ils transmettaient, en dernier recours, au Ministère de la Justice, pour les raisons que nous avons énoncées plus haut. Chacun des cahiers est réglé par un classement alphabétique et contient un nombre variable de lignes, ce qui tend à faire penser que chaque cahier était sous la responsabilité de fonctionnaires différents, à qui l’on avait dû confier un certain nombre de formulaires d’option à classer et à recopier. Chaque registre est manuscrit et tout y est inscrit à l’encre noire. A certains endroits, nous pouvons voir des annotations au crayon à papier, au crayon bleu ou au crayon rouge ; ces annotations sont soit des corrections orthographiques, soit des compléments d’information, le plus souvent se trouvant dans la colonne « Observations ». Mais ces annotations ont plutôt rares ; tout au plus une dizaine sur l’ensemble des 20 cahiers.

Dans chacun des cahiers, la liste des optants se présente en ligne ; chaque ligne correspond à un individu et les informations concernant ces personnes se répartissent dans des colonnes de la manière suivante :

Colonne 1 - numéro d’enregistrement de l’optant ;
Colonne 2 - nom et prénoms de l’optant ;
Colonne 3 - date de naissance, sinon l’âge ;
Colonne 4 - lieu de naissance ;
Colonne 5 - date à laquelle l’option est effectuée ;
Colonne 6 - lieu de l’option, c’est-à-dire commune de domiciliation de l’optant ;
Colonne 7 - observations concernant la personne ou l’option ;

Les informations contenues dans la colonne « Observations » sont surtout d’ordre juridique : assistée du mari ; assisté(e) du père ou de la mère ; assisté(e) du tuteur ; assisté(e) de son curateur ; tant en son nom propre que comme représentant légal de ses enfants ; etc.

Malgré tous ces renseignements, cette source, la liste préfectorale ne permet pas de connaître la classe sociale à laquelle appartiennent les optants

   Partenaires :                              

© Lisa90 2001-2020